Luxembourg

14 décembre 2019 10:00; Act: 14.12.2019 19:33 Print

Cattenom, «un risque existentiel pour notre pays»

LUXEMBOURG - L'idée de la France de prolonger la durée de vie de la centrale nucléaire de Cattenom inquiète toujours autant au Grand-Duché.

storybild

La centrale nucléaire de Cattenom a été mise en service en 1986.

Sur ce sujet
Une faute?

La centrale nucléaire de Cattenom fait toujours peur côté luxembourgeois. Qui plus est depuis que la procédure visant à prolonger sa durée de vie au delà de 40 ans a été lancée en France. Une procédure technique et longue qui ne devrait pas aboutir avant plusieurs années. L'examen spécifique de Cattenom ne démarrerait pas avant 2026.

Qu'importe, les premiers avis critiques émanant du Luxembourg ont d'ores et déjà été envoyés à l'Autorité de sûreté nucléaire. Le député Déi Gréng Carlo Back estime ainsi que «le choix énergétique français implique obligatoirement un risque d'accident aux conséquences existentielles pour un État de petite taille tel que le Luxembourg».

Les mots choisis sont forts, mais le débat n'est pas nouveau. Les ministres écologistes Carole Dieschbourg et Claude Turmes expliquent ainsi que «le gouvernement rappelle régulièrement la position générale du Luxembourg», qui souhaite «le fermeture de la centrale de Cattenom».

«Améliorer la sûreté nucléaire»

Bien conscients qu'il s'agit là d'une décisions souveraine, les ministres luxembourgeois ne s'en tiennent pas qu'à cela. «Le gouvernement encourage les autorités française à prendre une position ambitieuse sur les améliorations à apporter à la sûreté nucléaire».

Située à une dizaine de kilomètres de la frontière luxembourgeoise, Cattenom a été mise en service en 1986. Claude Turmes s'était récemment «inquiété de l'état de délabrement» de certains équipements. «Nous ferons tout juridiquement et politiquement pour que le réacteur ne soit pas prolongé. Les seules centrales 100% sûres sont les centrales fermées», avait-il dit.

L'idée d'une usine luxembourgeoise produisant de l'énergie solaire et basée à Thionville avait été lancée par le ministre, pour pallier à une éventuelle fermeture de la centrale. Une manière de proposer une alternative aux 2 000 salariés, prestataires ou sous-traitants qui travaillent à Cattenom.

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Piège-Reimberg le 14.12.2019 11:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Gros dilemme. D'un côté on parle de fermer Cattenom, et de l'autre côté on est prêt à accepter à Bissen Google, un méga consommateur d'électricité équivalent à la consommation de 200.000 personnes, soit 1/3 de notre consommation nationale. Utopie de croire que l'on pourrait se passer alors de Cattenom en remplaçant par des panneaux solaires ou éoliennes. Combien d'éoliennes faudrait-il installer pour satisfaire les besoins de Google. Où les installer.

  • Dark Smog le 14.12.2019 11:51 Report dénoncer ce commentaire

    Ce n'est pas compliqué: s'il y a un accident grave, même s'il n'y a pas de victimes, la perte économique résultant de l’évacuation et de la fin de toute activité agricole, industrielle, tertiaire et logistique dans un vaste rayon autour de la centrale signerait la fin de la prospérité au Luxembourg.. sans parler alors de la valeur de l'immobilier qui risque de tomber dans le négatif pour les bâtiments les plus contaminés (quand le cout de la décontamination dépasse la nouvelle valeur de l'immeuble).. Cattenom est une menace redoutable pour tout le monde

  • patate le 14.12.2019 10:45 Report dénoncer ce commentaire

    Le nucléaire est nécessaire vu le changement climatique.

Les derniers commentaires

  • flores le 16.12.2019 05:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Revenons pour être sur de ne plus polluer aux chevaux et calèches,la ont es sur de ne pas polluer et plus rien à recycler,mais malheureusement cela n’arrivera jamais.car le temps,les heures sont précieuses.mais cela fait partie du passer bien sûr et rêve

  • Thomas le 15.12.2019 18:11 Report dénoncer ce commentaire

    Proposer une centrale solaire pour produire de l électricité et remplacer une centrale nucléaire.Est ce que quelqu un lui a dit que la nuit c est zero watt.De quoi rassurer Google avec son orgre énergétique,c est peut être un tactique pour ne pas qu il s implanté,alors la meaculpa. Quand est ce que l on comprendra que le photovoltaique n est pas une alternative pour convertir en elec.Mais bon il fait sa green pub.Sans avoir compris qu un capteur photovoltaique c est une catastrophe a la prod mais aussi au recyclage.Ce qu on va commencer à comprendre avec les premières générations en fin de vie

  • acounamatata57 le 15.12.2019 10:24 Report dénoncer ce commentaire

    Effectivement on ne maitrise pas à 100% le nucléaire. Les gens parlent toujours des 2 accidents majeurs ,Fukushima et Tchernobyl avec les conséquences que l'on connait... Mais ils oublient une troisièmement catastrophe majeur,celle de Three Mile Island aux USA en 1979 avec la fonte du cœur du réacteur . Il n’y a pas eu de mort et les gens habitent toujours autour de la centrale. La différence avec les deux autres centrales nucléaires , c'est que cette centrale américaine avait son réacteur dans une enceinte de confinement en béton. Cattenom possède une double enceinte de confinement !

  • Rudy le 15.12.2019 09:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    j'ai visité le site avant le lancement, le guide nous avait dit que sur les 4 il y aurait tjrs une à l'arrêt, pourtant je vois les 4 réacteurs allumés sur la photo.

    • Youri le 15.12.2019 17:10 Report dénoncer ce commentaire

      C est juste de la vapeur. C est pas parce que les 4 tours ont de la vapeur extraite que les 4 réacteurs tournent.

  • Faut pas s en faire pour si peu le 15.12.2019 02:41 Report dénoncer ce commentaire

    En cas d accident grave a l usine de la Hague, c est toute l europe de l ouest qui sera inhabitable. Apres c est une question de choix: une centrale nucleaire, c est le risque de rendre une region inhabitable. Une centrale a energie fossile, c est la certitude de participer a rendre le monde entier inhabitable dans les 100 ans avec les emissions de CO2.