Drame au Luxembourg

14 février 2019 21:12; Act: 15.02.2019 10:06 Print

«Ce malheur qui touche la nation tout entière»

LUXEMBOURG - Après la mort de deux sous-officiers de l'armée luxembourgeoise, jeudi matin, les réactions officielles se sont succédé, du Grand-Duc à Xavier Bettel.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Le Grand-Duc Henri, Chef de l'Armée, s'est dit «consterné et très touché», jeudi soir, quelques heures après l'explosion qui a coûté la vie à deux sous-officiers de l'armée luxembourgeoise. Ils ont été tués jeudi matin, en manipulant un obus de la Seconde Guerre mondiale, dans un dépôt de munitions au Waldhof. Deux autres militaires ont été blessés dans cette explosion. Le Grand-Duc et son épouse ont souhaité, dans un communiqué, rendre hommage «au dévouement de ces quatre militaires», évoquant «ce malheur qui touche la nation tout entière».

En déplacement à Madrid, le Premier ministre Xavier Bettel a lui aussi réagi après «cet événement tragique»: «Cet événement nous rappelle de manière brutale les dangers auxquels s'exposent nos soldats au quotidien». Le ministre de la Défense, François Bausch, qui a tenu une conférence de presse, jeudi après-midi, a également relayé sur les réseaux sociaux le tweet de l'armée luxembourgeoise, qui adresse ses pensées «aux victimes, à leurs familles, à leurs proches et à toutes les personnes touchées par cet incident tragique».

(L'essentiel/Nicolas Chauty)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • DjoLaDouille le 14.02.2019 23:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Croisons les doigts pour que le troisième s’en sorte sans trop de séquelles. Condoléances aux familles

  • Snickers le 14.02.2019 22:00 Report dénoncer ce commentaire

    Les soldats du Grand Duché travaillent pour notre sécurité et nous les aimons, nous tous habitants du Luxembourg, luxembourgeois ou pas. Toutes mes condoléances aux victimes ainsi qu'à leurs familles.

  • choupie le 15.02.2019 08:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Condoléances aux familles pensées très tendres à ces deux militaires tt le pays est avec eux

Les derniers commentaires

  • Bernard 2466 le 16.02.2019 18:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Toutes mes sincères condoléances aux familles et amis des victimes.

  • Anticonformiste le 16.02.2019 18:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mes condoléances à toute la famille. C’est un événement malheureux. Prions pour ceux qui sont partis et ceux qui sont restés.

  • Schrek le 15.02.2019 20:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Snickers, les soldats luxembourgeois ne sont pas formés pour la guerre, tout juste quelques manoeuvres ici et là au sein de l'o.t.a.n !

  • Le dubitatif le 15.02.2019 18:03 Report dénoncer ce commentaire

    C'est certes malheureux, mais pourquoi dire que ça touche la nation entière? Dans ce cas là, il faudrait faire preuve de la même compassion envers les blessés graves ët les morts sur nos chantiers!

  • Le FrancoLux le 15.02.2019 17:15 Report dénoncer ce commentaire

    Un soldat qui disparait c'est un peu de notre sécurité qui part également. Condoléances aux familles.