Procès au Luxembourg

14 mars 2019 13:18; Act: 14.03.2019 15:30 Print

«Ce monsieur constitue toujours un danger»

LUXEMBOURG - Dans le procès de l'accident de chasse de Fentange, le parquet a requis 5 000 euros d'amende et cinq ans d'interdiction de chasse pour l'auteur du tir.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

«Le tir en direction du sanglier était dangereux, car en raison de la topographie des lieux, il était quasiment impossible d'arrêter la balle en l'enfouissant avec certitude dans le sol», relate le Quotidien en évoquant les conclusions de l'expert, à l'occasion du procès concernant l'accident de chasse de Fentange. Le 24 septembre 2016, une magistrate installée sur la terrasse d'une résidence, avait en effet pris une balle dans la mâchoire lors d'une chasse au sanglier.

La victime a d'ailleurs été opérée à plusieurs reprises et souffre encore aujourd'hui de séquelles. Durant deux jours à Luxembourg, le chasseur auteur du coup de feu, la victime, les experts et les différents avocats se sont succédé à la barre pour tenter de faire la lumière sur cette affaire. «Pour moi, ce monsieur constitue toujours un danger aujourd'hui», a conclu le substitut principal.

Le parquet a requis contre le chasseur une interdiction de chasse de cinq ans ainsi qu'une amende de 5 000 euros. La 13e chambre correctionnelle rendra son jugement le 4 avril.

(gp/L'essentiel)