Brexit

17 octobre 2019 15:24; Act: 17.10.2019 18:50 Print

«Cela ne me fatigue pas, mais il y a d'autres sujets»

BRUXELLES - Xavier Bettel a défendu le nouvel accord trouvé entre Bruxelles et Londres, avant de suggérer qu'il était temps d'en finir avec le Brexit.

Sur ce sujet
Une faute?

La nouvelle est tombée en fin de matinée, jeudi. Jean-Claude Juncker et Boris Johnson ont annoncé un accord entre l'Union européenne et le Royaume-Uni sur le Brexit. «Équitable et équilibré» pour Juncker, «excellent» pour Johnson, les bons mots ont rapidement laissé place à l'incertitude, alors que le Parlement britannique doit désormais valider cet accord, samedi.

Une partie loin d'être gagnée, considérant le rejet du parti travailliste et des unionistes nord-irlandais. C'est sans doute ce qui a poussé Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois, à axer sa première réaction sur le bien-fondé de cet accord, à Bruxelles avant le Conseil européen: «Je pense qu'il n'est pas question de choisir entre le Brexit et le non-Brexit, il faut choisir si cet accord est le bon ou non».

«Chacun devrait être convaincu que cet accord est le meilleur possible»

«Et chacun devrait être convaincu que cet accord est le meilleur possible. Que vous soyez des fervents pro-Brexit ou contre la sortie de l'UE du Royaume Uni. Mieux vaut un accord que "pas d'accord" », a-t-il martelé.

Le chef de gouvernement luxembourgeois a ensuite été interrogé sur une possible lassitude après des mois de tergiversations: «Non je ne suis pas fatigué, mais il y a d'autres sujets également. Que ce soit en Grande-Bretagne, au Luxembourg ainsi que dans l'UE de manière générale».

«La position du Luxembourg a toujours été claire. Nous voulons préserver le marché commun et le non-rétablissement d'une frontière en Irlande», avait lancé Xavier Bettel, après sa rencontre avec Boris Johnson, à Luxembourg, il y a un mois.

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jof le 18.10.2019 07:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L’Union européenne est invitée à rester en l'état. Noyades endettées, inondées d'immigration clandestine et fermant égoïstement et cyniquement les atteintes aux droits de l'homme, l'évasion fiscale et la montée de l'extrême droite dans les États membres. Nous verrons qui gagne sur le long terme. On verra.

  • Financial Crisis II le 17.10.2019 20:23 Report dénoncer ce commentaire

    L'empire romain 2.0 s'éffondre doucement mais sûrement...

  • Le Russe le 17.10.2019 18:31 Report dénoncer ce commentaire

    Cela me fatigue plutôt moi alors un bel accord, on emballe et c'est réglé, pour un nouveau chapitre heureux aussi après divorce entre l'UE et l'UK, bravo pour l'accord conclu en tout cas !

Les derniers commentaires

  • Lucp le 18.10.2019 11:26 Report dénoncer ce commentaire

    Il y a quel que mois ci je me trompe pas, les dirigent Européen criais haut et fort qu'il ne réagoniserais plus. Bizarre jais l'impression que ce n'étais de nouveaux pas vrai.

  • Jof le 18.10.2019 07:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L’Union européenne est invitée à rester en l'état. Noyades endettées, inondées d'immigration clandestine et fermant égoïstement et cyniquement les atteintes aux droits de l'homme, l'évasion fiscale et la montée de l'extrême droite dans les États membres. Nous verrons qui gagne sur le long terme. On verra.

  • Financial Crisis II le 17.10.2019 20:23 Report dénoncer ce commentaire

    L'empire romain 2.0 s'éffondre doucement mais sûrement...

  • Claude le 17.10.2019 19:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    dit voir ''boris ''tu n à pas gagners encore ''alors calme toi !!

  • Maus le 17.10.2019 19:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    toute façon l'Angleterre va survivre le Brexit. La Suisse et la Norvège ne sont pas dans l'U.E. Et??? Les pays se portent bien

    • mouais ou pas le 18.10.2019 09:20 Report dénoncer ce commentaire

      Sauf que ces pays sont membres de l'EFTA qui applique les règles européennes.... et que ces pays ont le pétrole pour l'un (NO) et un secret bancaire et du fromage pour l'autre (CH) haha