Fête nationale au Luxembourg

23 juin 2020 12:30; Act: 24.06.2020 18:57 Print

Cérémonie masquée pour un 23 juin «inédit»

LUXEMBOURG - Sans public mais avec le Premier ministre et le Grand-Duc, une cérémonie officielle a quand même marqué le coup pour la fête nationale, mardi matin.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

À l’occasion de la fête nationale et de la célébration publique de l’anniversaire du Grand-Duc Henri, une cérémonie officielle avait lieu ce 23 juin au monument national de la Solidarité luxembourgeoise (Kanounenhiwwel). L'occasion de commémorer aussi le 75e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale. Seul événement maintenu cette année dans le catalogue des festivités traditionnelles, mais interdit au grand public et organisé avec des mesures sanitaires strictes.

À 11h, à son arrivée au boulevard F. D. Roosevelt, le Grand-Duc a été accueilli par le président de la Chambre des députés, Fernand Etgen, par le Premier ministre Xavier Bettel et par le bourgmestre de la Ville de Luxembourg, Lydie Polfer. Tous ont ensuite pu s'exprimer.

Les remerciements du Grand-Duc aux résidents et frontaliers

«Cette année, les conditions se présentent sous un jour différent, a lancé le Premier ministre, au micro. Nous nous voyons en effet amenés à renoncer à tout ce à quoi nous étions habitués, à nos traditions auxquelles nous sommes profondément attachés». La fête nationale, le 23 juin, «une journée que nous avons l’habitude de célébrer tous ensemble, pour fêter en commun notre indépendance, notre nation, notre pays, notre société ouverte et notre liberté». Il n'en est rien cette fois et c'est «inédit dans l'histoire du Luxembourg».

Le Grand-Duc a profité de la tribune et de ce jour particulier pour remercier «de tout cœur» tous les «Luxembourgeois ou résidents non-luxembourgeois, tous les travailleurs frontaliers qui ont contribué, souvent dans des conditions très difficiles, à nous soutenir pendant la pandémie. Sans eux, sans leur disponibilité, la situation se serait dégradée pour devenir intenable». «Nous avons indéniablement beaucoup appris ces derniers mois. Il serait judicieux de ne pas simplement rayer ces expériences de notre mémoire, mais d’essayer d'en préserver les aspects positifs», a conclu Xavier Bettel.

Revivez la cérémonie en vidéo, dans les conditions du direct:

(L'essentiel/Nicolas Chauty)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • pffff le 23.06.2020 14:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A tous ceux qui critiquent toujours tout vive Luxembourg c’est une très grande chance de vivre ici alors si vous ne savez pas l’apprécier et y participer bon vent

  • Arias Plasier le 23.06.2020 16:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    vive le Luxembourg !!!!

  • sandy le 23.06.2020 16:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @MARIE. Pandémie qui n’existe pas ??? Vous n’avez certainement pas été touché par la mort d’un proche du covid chère madame !!! Honteux votre commentaire j’espère pour vous que vous n’allez pas être positif au covid !!!!

Les derniers commentaires

  • Cérémonie masquée pour un 23 juin «inédi le 24.06.2020 21:18 Report dénoncer ce commentaire

    Cérémonie masquée pour un 23 juin «inédit»....et bal masqué depuis 4 mois...

  • DERRAS Abdelslam dit Sam . le 24.06.2020 13:27 Report dénoncer ce commentaire

    Dès que je quitte mon logement des ministres haineux et leur police soutenue par mes voisins juifs convertis me harcèlent parce que arabe sémite né à esch . Du gaz est utilisé contre moi par ces khazars raciste antisémite juif ! Du gaz ! Ma voiture a été endommagée à trois reprises par ces gens ! 2 plaintes en cours dont une pour tentative de meurtre et intimidation / persécution.

  • DERRAS Abdelslam dit Sam. le 24.06.2020 13:21 Report dénoncer ce commentaire

    Moi arabe sémite né à esch subis des provocations de la milice de bausch raciste antisémite , suivie de violation de mon domicile par ces deux entités, mes voisins juifs européens et le rabbinat tentent de me supprimer physiquement, du gaz est utilisé et sur mon seuil de porte et sur mon linge de lit , mon véhicule a été dégradé ! Plainte en cours dont une pour tentative de meurtre , intimidation.

  • JDFB le 24.06.2020 12:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je note que notre super quadraministre est là, présent pour défendre le Grand Duc, en effet le Csv est présent et prêt alors...on se défend !

  • poulimont le 24.06.2020 03:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Longue vie au Luxembourg hip hip hip hourra !