Football

08 juin 2019 17:17; Act: 08.06.2019 17:58 Print

«Ces enfants vivent des tragédies, il fallait venir»

NIEDERKORN - Les «légendes» du Progrès disputent un match de gala contre d'anciens internationaux au profit de l'association ELA, samedi.

storybild

Plusieurs anciens internationaux de renom ont répondu présent, tout comme d'anciens joueurs du FC Metz. (photo: L'essentiel)

Sur ce sujet
Une faute?

«Le football a énormément fait pour ELA. Il nous a fait gagner des années de combat», reconnaît Guy Alba, président de l'association qui lutte contre les leucodystrophies, ces maladies génétiques qui affectent le système nerveux central.

Mise en lumière à la fin des années 90 par son célèbre parrain Zinédine Zidane, l'association s'est construit un large réseau au sein du football professionnel. D'où la sollicitation du Progrès Niederkorn, qui souhaitait marquer le coup pour fêter son centenaire.

Dès 18h, les «légendes» du club affronteront une sélection d'anciens internationaux, parmi lesquels les Portugais Nuno Gomes et Nuno Valente ou encore William Gallas et Louis Saha, vice-champions du monde avec l'équipe de France en 2006.

«Un plaisir de revoir les anciens de Metz»

«Ces enfants vivent des tragédies. C'était la moindre des choses de venir pour l'occasion. On essaye de partager du temps, de la joie de vivre. Il y avait besoin d'étendre le réseau au Luxembourg», explique l'ancien joueur du FC Metz, qui a gardé de nombreuses attaches dans la région. «Mes deux enfants sont nés en Lorraine. Et le Luxembourg a toujours été une plate-forme intéressante sur différents plans».

Même discours pour William Gallas qui multiplie ce genre d’initiative depuis l'arrêt de sa carrière. «Quand on est en activité, c'est difficile de répondre présent. C'est pourquoi on se rattrape maintenant».

Le match constitue également l'occasion pour d'anciens coéquipiers de se retrouver, et de se rappeler les aventures passées, comme l'explique Jeff Strasser, actuel entraîneur du Fola. «C'est un plaisir de revoir les anciens de Metz. Surtout pour un tel projet. Nous avons eu de la chance de pouvoir devenir footballeur et d'être en bonne santé. Voilà pourquoi nous nous devons d'être présents», a-t-il conclu.

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Sandro le 08.06.2019 18:52 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo à tous ceux qui ont participé.

  • Escher le 08.06.2019 20:26 Report dénoncer ce commentaire

    Super !!! Respect !!!

  • fre le 09.06.2019 10:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Respect au famille touché par cette maladie horrible Respect à ces parents qui mènent un combat de chaque jour

Les derniers commentaires

  • fre le 09.06.2019 10:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Respect au famille touché par cette maladie horrible Respect à ces parents qui mènent un combat de chaque jour

  • Escher le 08.06.2019 20:26 Report dénoncer ce commentaire

    Super !!! Respect !!!

  • Sandro le 08.06.2019 18:52 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo à tous ceux qui ont participé.