Débat esthétique

20 novembre 2018 08:00; Act: 20.11.2018 09:40 Print

Ces palissades en bois qui «ternissent le Kirchberg»

LUXEMBOURG - Décriées par certains, les palissades en bois placées sur le boulevard Adenauer sont «pratiques», selon les maîtres d'ouvrage.

storybild

À l'inverse des clôtures métalliques, les palissades en bois opaques ont de bonnes qualités acoustiques.

Sur ce sujet
Une faute?

Boulevard Adenauer, au Kirchberg, les palissades en bois ont fleuri aux abords des différents chantiers: démolition du Jean-Monnet 1, (Fonds Kirchberg), construction du Jean-Monnet 2 et de la 3e tour de la Cour de justice de l'UE (État), bâtiment de la Banque européenne d'investissement (BEI), résidences pour la Société nationale des habitations à bon marché (SNHBM).

Un paysage qui n'est pas du goût de tous, comme ce lecteur de L'essentiel, qui estime que les palissades «ne donnent pas une belle image de la ville de Luxembourg», et suggère «des décorations faites par des jeunes, des réfugiés...».

Le choix du bois n'est pas le fruit du hasard. Les différents maîtres d'ouvrage louent l'aspect pratique du matériau, qui garantit «la protection des usagers de la voirie publique et la privatisation de l'espace de travail». La BEI met en exergue ses propriétés acoustiques», tandis que l'État évoque aussi des «raisons économiques par rapport aux panneaux métalliques». Quant à décorer les palissades, la BEI avait songé à un concours d'artistes, mais elle a été freinée par les coûts sans abandonner l'idée d'une décoration, «en impliquant notre personnel».

L'État assure qu'il «analysera la piste d'un traitement artistique. «Augmenter les coûts pour décorer les palissades nous paraît aller à l'encontre de nos objectifs», précise de son côté Guy Entringer, directeur de la SNHBM. S'il soutient la décoration des palissades, le Fonds Kirchberg n'a pas retenu cette solution «en raison de la brièveté du chantier».

(Gaël Padiou/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jèje le 20.11.2018 08:56 Report dénoncer ce commentaire

    Il y a des gens qui se plaignent de ça? Non mais je rêve!

  • cyenne le 20.11.2018 08:44 Report dénoncer ce commentaire

    ils ont rien trouvé d autres pour critiquer, il y a plus d autres problèmes dans la vie

  • ikonoklast le 20.11.2018 08:47 Report dénoncer ce commentaire

    Maintenant même les chantiers temporaires doivent être esthétiques?? Mais on marche sur la tête....

Les derniers commentaires

  • Oggy le 20.11.2018 16:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est une mode de clôturer les chantiers, depuis 1995 environ... avant c'était des trous géants et tout le monde pouvait entrer et photographier les lieux, maintenant je crois que c'est interdit ! et le bois c'est beaucoup de gaspillage de matériaux !

  • que ça à faire... le 20.11.2018 16:00 Report dénoncer ce commentaire

    Ah parce que tout ce béton ça ne ternit pas certainement ??

  • roger le 20.11.2018 14:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Franchement si on en est rendu à se plaindre de ça, c’est qu’ on ne doit pas être malheureux par ailleurs

  • rose le 20.11.2018 10:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C est fantastique de se plaindre de ce genre de chose ! Cela pourrait être pire ..prix de l’essence , des salaires ...bref le Luxembourg va bien !

  • MarcC le 20.11.2018 10:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les riches fonctionnaires des communautés européennes et riches employés du Kirchberg se plaignent, c’est normal, cela ne rendre pas leurs cadres de vie.

    • Kango le 20.11.2018 12:40 Report dénoncer ce commentaire

      Ou parles-t-on de fonctionnaire qui se plaignent ?