Mystère au Luxembourg

22 janvier 2020 08:00; Act: 22.01.2020 09:05 Print

Ces personnes ont disparu sans laisser de trace

LUXEMBOURG – Trois personnes sont actuellement portées disparues au Luxembourg. La police poursuit les recherches.

Voir le diaporama en grand »

op Däitsch
Une faute?

Pour certains, leur disparition remonte à plusieurs années. Pour autant, la police grand-ducale ne baisse pas les bras et poursuit les recherches dans l'espoir de retrouver ces personnes qui se sont volatilisées, en relançant des appels à témoins sur son site Internet.

Le site fait état de disparitions n'ayant pas encore été élucidées. Même après des années, tout indice ou témoignage communiqué à la police est bienvenu. «Il arrive un moment où tous les moyens d'enquête ont été épuisés. Tout nouvel indice est, dans tous les cas, exploité», explique Catherine Weber, porte-parole de la police grand-ducale. Car le moindre indice peut contribuer au dénouement d'une enquête.

Ne pas tarder!

Le caractère des indices peut être très variable, comme l'explique Catherine Weber. «Tout type d'information concernant la personne disparue, le lieu où elle a été vue pour la dernière fois, ses habitudes ou la période ayant précédé sa disparition, mais également celle postérieure à la signalisation de sa disparition peut être utile», précise t-elle. Il est, par conséquent, impératif que la police soit informée de chaque événement et de chaque fait lié au signalement de la personne disparue.

«Un élément pouvant paraître insignifiant peut quelquefois se révéler être la pièce manquante au puzzle», souligne Catherine Weber. Les témoins qui disposent d'informations pertinentes ne doivent donc pas tarder pour les signaler à la police. Avec le temps, il devient toujours plus difficile de localiser une personne disparue.

Trois disparus

Il n'en faudra d'ailleurs pas moins pour espérer retrouver François Thillman. Originaire de Beringen, le jeune homme de 28 ans à l'époque n'a plus donné signe de vie depuis près de dix ans. Il a été vu pour la dernière fois le 11 décembre 2010 à Ivry-sur-Seine, près de Paris. Il s'était rendu à une soirée où il avait été blessé au visage. De nouveaux éléments ont été découverts récemment, ce qui a permis de donner un nouvel essor à l'enquête.

Les deux autres affaires semblent encore plus compliquées. Le mystère reste ainsi entier autour de Nicolas Holzem, 44 ans, disparu en juin en Bolivie alors qu'il parcourait l'Amérique latine à moto. La disparition du nouveau-né Bianka Bisdorff est aussi inquiétante. L'enfant avait été aperçu pour la dernière fois avec une femme le 3 juillet 2015 à proximité d'un étang près de Pétange. L'étang avait été vidé, mais tous les efforts de la police étaient restés vains.

De nombreuses questions restent ouvertes

En attendant une découverte, les proches de personnes disparues doivent non seulement endurer la souffrance de l'incertitude, mais peuvent également avoir à en subir les conséquences financières. Les questions relatives à l'héritage, à la dissolution d'un mariage ou aux prestations de l'allocation de veuvage ou de la pension d'orphelin restent, dans un premier temps, en suspens.

Les proches n'y ont droit qu'à partir du moment où la personne disparue a été officiellement déclarée comme telle ou décédée par le tribunal. Dans un premier temps, comme l'explique Diane Klein, porte-parole de l'administration judiciaire, le juge des tutelles doit établir une présomption d'absence, à la suite de laquelle les proches devront attendre dix ans avant de pouvoir faire la requête d'une déclaration d'absence au tribunal d'arrondissement. Il faut attendre un an supplémentaire pour que la requête passe devant le tribunal.

Lorsque le jugement déclaratif d'absence est rendu, la déclaration a la même valeur juridique qu'un acte de décès et les proches peuvent bénéficier des prestations. Dans le cas où une personne est portée disparue pendant plus de 20 ans, il est possible de faire une demande de déclaration d'absence directement au tribunal d'arrondissement. La présomption de disparition vise à protéger les intérêts de la personne disparue.

Deux catégories de personnes disparues

La police grand-ducale classe les disparations en deux catégories. D'un côté, il y a les Disparitions inquiétantes. Il s'agit de personnes mineures ou dépendantes aux médicaments. «En outre, l'alerte Amber peut également être déclenchée dans le cas de disparition d'un enfant en bas âge, ou lorsque les circonstances sont particulièrement alarmantes. Dans ce cas, on signale la disparition sur toutes les plateformes possibles», précise Catherine Weber.

Depuis son introduction en 2016, celle-ci n'a toutefois été déclenchée qu'une seule fois au Luxembourg. De l'autre côté, il y a les Disparitions non-inquiétantes qui regroupent avant tout les personnes en fugue. Dans ces cas, la personne disparue est généralement localisée assez rapidement ou réapparaît de son propre chef.

(sw/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • JMMcom le 22.01.2020 10:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui c’est vrai, on le connaissait bien Vic au centre-ville ! Ce n’était plus le même dès qu’il a été contraint de vendre son local. Le jeu finit aussi par faire perdre la tête aux gens. Son passage à la Cité judiciaire, avant de partir en pension, n’a pas arrangé les choses. C’est peut-être pour cette raison qu’il a voulu partir sans laisser de traces, s’échapper du monde pour mieux se retrouver au bout du monde.

  • trésor le 22.01.2020 08:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bizarre... François Thillman a ètè vu pour la dernière fois 11 décembre 2010 près de Paris et (seulement 27 mois après),soit le 14 fèvrier 2013 il est porté disparu ?? Pendant 27 mois il a manqué a personne ? Il n avait pas de compagne, travail, apparement, famille ? Pourquoi attendre aussi longtemps pour faire une enquête ?

  • bonsens le 22.01.2020 16:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    En même temps c’est facile de sortir d’un mouchoir de poche

Les derniers commentaires

  • bonsens le 22.01.2020 16:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    En même temps c’est facile de sortir d’un mouchoir de poche

  • Disparu le 22.01.2020 15:19 Report dénoncer ce commentaire

    Disparaitre est un droit et il doit être respecté. (si on est majeur, bien sur)

  • Metoo le 22.01.2020 11:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Y a des personnes qui disparaissent parce qu'elles le veulent tout simplement.

  • JMMcom le 22.01.2020 10:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui c’est vrai, on le connaissait bien Vic au centre-ville ! Ce n’était plus le même dès qu’il a été contraint de vendre son local. Le jeu finit aussi par faire perdre la tête aux gens. Son passage à la Cité judiciaire, avant de partir en pension, n’a pas arrangé les choses. C’est peut-être pour cette raison qu’il a voulu partir sans laisser de traces, s’échapper du monde pour mieux se retrouver au bout du monde.

    • Joe Flo le 22.01.2020 14:30 Report dénoncer ce commentaire

      Oui je me souviens de lui. On le surnommé Pippo, pour son style à la Filippo "Pippo" Inzaghi. Il aimait les femmes et les cartes. Pippo (c'est du pipeau)... en raison aussi de sa façon d'exagérer les choses, de mentir en finissant par croire lui-même que c'était vrai. Au dernières nouvelles, il ne reconnaitrait plus personne sur son Harley Davidson.

    • Grand Maître le 22.01.2020 15:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @joe flo,vous vous moquez de cet homme !Vous êtes fort.

    • L'été de tous les mensonges le 22.01.2020 17:18 Report dénoncer ce commentaire

      Je me souviens de cet individu. Un soir, il m'invita au restaurant. Au début, il n'arrêtait pas de me parler de sa femme et de sa fille... Je pensais qui ne s'intéressait plus à moi, mais je n'avais pas compris qu'il jouait avec mes émotions. Il réussit à me convaincre qu'il tenait aux valeurs de la famille, des relations humaines, du respect de l'autre. Mais au fil de la soirée, j'ai fini par tomber dans son piège. Après le souper, nous sommes allés marcher dans la vieille ville. On riait, s'amusait, on s'embrassait. C'était une belle nuit d'été. J'ai fini dans lit, comme proie d'un soir...

    • Aquavelva le 22.01.2020 18:53 Report dénoncer ce commentaire

      Mais si c'est le même Vic dont vous parlez, je crois l'avoir aperçu récemment avec une belle moto.

    • Elena le 22.01.2020 21:02 Report dénoncer ce commentaire

      En Harley Davidson ? Il me doit de l'argent.

  • Schokoengel le 22.01.2020 09:10 Report dénoncer ce commentaire

    Sonia Mars, une jeune femme domiciliant à Lintgen et portée disparue dans les années '80, a été retrouvée? Depuis que RTL en a parlé dans son émission DNA il y a quelques années, je n'ai plus entendu parler de cette affaire, et je ne trouve aucune trace en ligne.