Santé au Luxembourg

15 octobre 2019 06:52; Act: 15.10.2019 11:51 Print

Ces régimes qui sont un risque de santé publique

LUXEMBOURG - Impossible, depuis quelques mois, de passer à côté des publicités pour certains régimes minceur. Pourtant, les autorités mettent en garde.

storybild

Selon le ministère de la Santé, les régimes qui se veulent révolutionnaires «négligent complètement le rôle éducatif qui devrait amener le client à repenser son comportement alimentaire». (photo: Illustration)

Sur ce sujet
Une faute?

Dans les magazines, à la télévision, dans la rue... un peu partout les publicités pour les régimes minceur vous font tourner la tête. Un slogan martelé, une promesse enchanteresse et le tour est joué. Les ventes explosent. Mais ces «approches purement commerciales» ont évidemment leurs limites, confie le ministère luxembourgeois de la Santé. Le concept «Comme j'aime», et «Weight Watchers» avant lui, existe depuis longtemps, mais surfe aujourd'hui sur la dictature du corps, principalement auprès des femmes.

«Ce concept trouve ses adhérents, car il demande peu d’effort personnel de la part du client», glisse un contact au ministère de la Santé, qui reconnaît d'ailleurs que les plats préparés sont plutôt «équilibrés et contrôlés en énergie». Le problème est ailleurs. «Tout régime restrictif a un impact sur le poids, mais malheureusement à long terme, il n'a pas vraiment d’influence sur le comportement alimentaire des concernés», regrettent les autorités.

Problème de «santé publique»

En somme, ces régimes qui se veulent révolutionnaires «négligent complètement le rôle éducatif qui devrait amener le client à repenser son comportement alimentaire». Par ailleurs, ils sont «restrictifs, chers et pas compatibles avec nos habitudes alimentaires», poursuit le ministère de la Santé, qui relativise de moins en moins. «Une telle démarche ne peut pas être soutenue en terme de santé publique».

Mais «la réglementation ne permettrait pas d'interdire un régime», explique pour sa part la division de la sécurité alimentaire. En revanche les contrôles existent, notamment sur «les allégations faisant référence au rythme ou à l'importance de la perte de poids» et sur les substituts de la ration journalière totale. Difficile de connaître les chiffres de vente de ces régimes au Luxembourg, mais le marché existe. Sollicitée par L'essentiel, la société française «Comme j'aime» n'a pas donné suite. L'accompagnement d'un(e) diététicien(ne) reste «la meilleure façon pour une perte de poids saine à long terme», précise encore le ministère.

Les explications de Vanessa Goncalves, diététicienne, ainsi que le témoignage de passants.

(L'essentiel/Nicolas Chauty)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Le Belge le 15.10.2019 07:13 Report dénoncer ce commentaire

    On met en garde contre les régimes et pas contre la malbouffe (Burger resto, additifs dangereux dans les aliments etc), cherchez l'erreur!!!

  • ithaque le 15.10.2019 07:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Cela commence a l école...c est une part de l éducation que de bien manger. Malheureusement les cantines sont confiées aux mains de multinationales dont la préoccupation est financière avant toute autre considération.

  • shrimp le 15.10.2019 08:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est un peu facile de mettre ca sur le dos de l’école. Si les parents mangent sainement et habituent leurs enfants il n’y a aucun problème. Mais quand je vois que la plus part des parents cèdent au plus petit caprice de leurs enfants et remplissent les caddies de bonbons, gateaux et sodas, faut pas s’étonner. Puis le sport? Facile de laisser les enfants se goinfrer devant les écrans. L’education est la clé et ca c’est aux parents et personne d’autre

Les derniers commentaires

  • flores le 16.10.2019 15:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Unicorn: 1 h à 2h dans la cuisine aujourd’hui j ‘ai passé 4h se matin un quatre-quarts et une soupe ,un gratin de chicons aux jambons et une purée et oui faire tous sois même prends du temps mais au moins pas de conservateur et autres !!!donc qualité d’alimentation et l ‘ont fait du bien à son corps sa fait du bien au moral

  • flores le 16.10.2019 15:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je suis allée Cher une diététicienne à Luxembourg il y as plusieurs années cela n’est pas uniquement se pesée désolé,cette avoir une conversation concernant notre alimentation quotidienne et voire se qu’il y as à changer pour manger plus équilibré,et pour perdre du poids sans avoir de carences alimentaire et le plus !!!!!ne pas reprendre.car toutes autres régimes avec pilules ou autres effets yoyos garantis .!!!!et je mets encore en pratique aujourd’hui c’est conseil ..!!!une alimentation équilibrée,une meilleure santés

  • Unicorn le 15.10.2019 17:10 Report dénoncer ce commentaire

    Pour conclure, personne n'a besoin d'un régime minceur ou spécial d'un nutritionniste. La logique est simple, le corps a deux sources d'energies, les glucides et la graisse. Tant que le corps reçoit des glucides en abondance, il ne touchera guère à la graisse. Plus vous renoncez aux glucides plus vous perdrez de la graisse. On a pas besoin de glucides, le foie peut en produire par le protéines. Manger de la graisse seule ne cause pas l'obésité, mais en combination avec des sucres, et c'est la raison pourquoi le fast food avec sodas fait grossir et rend malade.

  • Anne le 15.10.2019 13:43 Report dénoncer ce commentaire

    Ces régimes finissent par provoquer des carences et des effets yo-yo ! Je fais malheureusement partie de ces gens qui sont tombés dans le panneau, et j'en suis revenue le jour où j'ai trouvé cet article : https:// J'ai contacté spécialiste qui m'a aidé à perdre plus de 15kg, que je n'ai jamais repris ! Je suis en parfaite santé, pas de carences, pas de fatigue, analyses de sang RAS. Je conseille de privilégier dans tous les cas les professionnels qui prennent soin de leur patients plutôt que des grosses boîtes qui prennent soin de leurs finances.

  • Aquavelva le 15.10.2019 13:38 Report dénoncer ce commentaire

    Depuis que je suis pensionnée, j'ai perdu 8 kilos. Finis les resto n'importe quoi; finie la position assise 8h. par jour. Je fais ma cuisine à la maison, j'ai tout changé, tout. Je bouge beaucoup plus, je fais mon ménage moi-même maintenant, et je sors me promener (à pied). Et le clou : je dors mieux, je dors comme un bb., rien ne remplace cela. N'avez-vous jamais entendu parler de l'obésité de l'insomniaque ? c'est pourtant réel.