Pétange/Bascharage

11 août 2019 10:00; Act: 12.08.2019 09:19 Print

Ces rues qui ont connu l'enfer durant la tornade

BASCHARAGE/PÉTANGE - Parmi les plus touchés durant la tornade, les habitants de la rue de la Reconnaissance Nationale ont travaillé durant des heures, samedi.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Rue Neuve et rue Principale à Pétange, rue de la Reconnaissance Nationale à Bascharage, sans oublier l'avenue du Luxembourg et ses alentours. Le parcours de la tornade se dessine au fur et à mesure que l'ampleur des dégâts se révèle. À la limite entre Pétange et Bascharage, la rue de la Reconnaissance Nationale porte son nom à merveille, tant le courage de ses habitants est admirable. Les résidents ont travaillé d'arrache-pied, tout au long de la journée de samedi.

Au balai ou à la tronçonneuse, chacun y a mis du sien devant le passage incessant des automobilistes curieux, venus filmer l'un des endroits les plus touchés par la tempête. Une maison en particulier suscite la curiosité. Sa toiture s'est totalement envolée, laissant apparaître les pièces de vie à l'étage.

«Nous avons déjà connu des coups de vents dans la région, mais jamais de cette ampleur»

Surréaliste, et bien trop difficile pour les habitants. «Je crois que c'est la plus spectaculaire. C'est difficile pour eux», glisse un ami venu prêter main forte aux propriétaires pour déblayer. Juste à côté, Daniel Pierrot s’attelle dans la maison de sa belle-mère. L'homme n'en croit pas ses yeux. «Des poutrelles de bois ont volé sur des centaines de mètres. C'est incroyable. Je suis revenu de vacances en catastrophe pour aider. Les impacts sur les façades sont énormes. Nous avons déjà connu des coups de vents dans la région, mais jamais de cette ampleur».

Même constat pour Fabio, qui a vu son pavillon de jardin s'envoler littéralement, «ce qui a sérieusement endommagé la piscine. Mais bon, ce n'est rien à côté de ceux qui n'ont plus de maison». Le travail de reconstruction se poursuivra de longues semaines à Bascharage et à Pétange.

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Pafitjo le 11.08.2019 11:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Renseigne toi. Sur Facebook il y en a une, et elle a déjà atteint 60 mil €. Ce n’est pas parce qu’on entends rien, qu’il ne se passe rien. Souvent les plus grandes et belles actions se passent dans le silence.

  • Moije le 11.08.2019 13:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @ Resident Lux. allez-y, lancez la cagnotte. faut que quelqu'un commence, non? ou bien c'est pour les autres?

  • SERGENT GARCIA le 11.08.2019 13:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Qui t'a dit qu'il y en avait pas ? Quand on ne sait pas on évite , merci

Les derniers commentaires

  • Noah de l'Arche le 12.08.2019 15:13 Report dénoncer ce commentaire

    Les aliens nous déconseillent de construire ou d'acheter sut une planète aussi instable que la notre

  • Nath le 12.08.2019 00:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pardon ???? Mais sortez de chez vous et aller donner un coup de main ... des centaines de gens y sont allés spontanément y compris des frontaliers. une cagnotte a été mise en place...

  • Geoffrey le 11.08.2019 22:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Effectivement j'ai confiance au Luxembourg et ses habitants pour aider les gens qui en ont besoin mais le pire est que ce genre de choses vont se multiplier dans les années qui viennent, il y en a déjà eu une il y a 2/3 ans dans l'est de la France (phénomène qui n'avait jamais eu lieu avant) j'étais à Bascharage et c'était effectivement très impressionnant ????.

    • Pierre le 12.08.2019 11:55 Report dénoncer ce commentaire

      Que signifient ces ????? C'est une phrase ou une question? Pour info: ces tornades ont déjà eu lieu au Luxembourg et en Belgique, ce n'est rien de nouveau, renseignez-vous !

    • @Pierre:?? le 12.08.2019 15:27 Report dénoncer ce commentaire

      Où et quand avons-nous eu une tornade à Luxembourg ??

    • internet est votre ami le 12.08.2019 17:19 Report dénoncer ce commentaire

      @ @Pierre A rodange il y a +/-30 ans, le 28/08/12 à Weiswampach, le 23/02/15 à Munsbach, etc...et je peux continuer la liste!

    • Storm Chaser le 12.08.2019 17:30 Report dénoncer ce commentaire

      Comme dit Pierre, rien de neuf. En Belgique nous sommes remonté jusqu'aux archives de Lancaster en 1870 à aujourd'hui. Quel constat? La moyenne était, et reste à 10 tornades par an sur le territoire. L'intensité reste stable, aucune preuve de montée en puissance ni en nombre ces dernières années. Les spéculations vont bon train avec le réchauffement global, qui lui, est une évidence incontestable (quantifiable et mesurable), seules les causes peuvent etre discutables mais concernant les tornades, pour le moment il n'y a pas de changement.

  • HYG le 11.08.2019 14:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est comme les bons amis, faut pas en avoir besoin

  • Lucy le 11.08.2019 14:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sur FB il y a une collecte au niveau nationale qui a beaucoup de réactions positives !

    • Thérèse le 12.08.2019 09:13 Report dénoncer ce commentaire

      Oh la la, sur FB !