Au Luxembourg

18 octobre 2019 12:52; Act: 18.10.2019 14:02 Print

Cette drogue qui échappe aux saisies

LUXEMBOURG - Effectuée pour la première fois au Luxembourg, l’analyse des résidus de drogue dans les eaux usées offre un regard nouveau sur la consommation au niveau local.

storybild

Les analyses effectuées par le LNS confirment l'importance de la consommation de cocaïne au Luxembourg.

Sur ce sujet
Une faute?

C’est une étude qui n’avait encore jamais été réalisée au Luxembourg, mais que de nombreuses villes européennes ont déjà mise en pratique. L’analyse des résidus de drogue dans les eaux usées donne un regard complètement différent sur les habitudes de consommation de la population résidente.

Une photographie à un instant T, en l’occurrence quatre jours du début de l’été en juin 2018, dans la station d’épuration de Pétange, où des échantillons ont été prélevés et analysés par le Laboratoire national de santé (LNS). «Ces résultats sont complémentaires aux saisies de la police et des douanes et aux statistiques du centre Abrigado», note Adèle Bourmaud, responsable technique au LNS. Ainsi, la méthamphétamine qui n’apparaît jamais (ou presque) dans les données des autorités est bel et bien consommée par une partie de la population. Dans des proportions moindres que le reste de l’Europe, mais tout de même.

Le Luxembourg, gros consommateur de cocaïne

L’étude confirme aussi l’envergure du marché de la cocaïne au Luxembourg, la drogue dite «dure» la plus consommée dans le pays. Avec 541 mg par jour pour 1 000 habitants, Pétange et les alentours se trouvent dans la moyenne haute au niveau européen. Loin du record de Bristol en Angleterre (892 mg/jour sur 1 000 habitants), mais assez largement devant Paris ou encore Munich. Ecstasy et MDMA sont également plus ingérées au Luxembourg que dans le reste de l’Europe.

À noter qu’aucune conclusion n’a pu être tirée quant à la consommation de cannabis et d’héroïne, en raison de la dégradation élevée de ces produits, dans les eaux usées.

Des prélèvements dans les festivals

Les professionnels se sont en revanche penchés sur les jours de consommation. Et là aussi, les résultats sont révélateurs. La prise de cocaïne progresse lentement tout au long de la semaine, l’ecstasy atteint sans surprise son pic durant le week-end, alors que les amphétamines sont principalement consommées en milieu de semaine. «Il est possible qu’il s’agisse d’une drogue davantage utilisée par les gens qui travaillent, même si l’étude n’est qu’un indice», reconnaît Adèle Bourmaud.

Un indice qui pourrait être largement enrichi au fil des années, avec la perspective de nouvelles analyses dans d’autres stations d’épuration. Des prélèvements ponctuels pourront même être effectués lors de festivals au Luxembourg.

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Peace & Love le 18.10.2019 13:09 Report dénoncer ce commentaire

    J'ai une question à ceux qui prennent des drogues : "Mais vous n'avez pas mieux à faire avec votre argent ?".

  • Larry le 18.10.2019 13:58 Report dénoncer ce commentaire

    Une analyse des eaux usées quartier gare à Luxembourg serait aussi intéressante... Vu le nombre de toxicos.

  • Crackhead le 18.10.2019 14:58 Report dénoncer ce commentaire

    Le crack c'est le pire dans cette histoire le dérivé de la cocaïne qui a détruit surtout la communauté noire, latino et blanche en Amérique !!! Et qui transforme les gens en vrais zombies vivants !!!

Les derniers commentaires

  • sycloux le 20.10.2019 13:16 Report dénoncer ce commentaire

    Ce sont les dealears qu'il faut mettre en prison: et les drogués en désintoxication.

  • Luxo le 19.10.2019 22:52 Report dénoncer ce commentaire

    Certains ne savent pas ce que signifie Bio, d'autre ne savent pas que l'eau peut être qualifié de potable, même si elle peut contenir des molécules de médicaments,de drogues ou de pesticides. Car les usines de transformation de l'eau (du Lac), ou de l'eau des rivières, en eau potable ne sont pas capables d'éliminer toutes les particules indésirables. Seul l'eau de source peut garantir une eau sans médoc ni drogue à condition que la source n'ai pas été contaminer par des élevages ou industries polluantes. Nous avons tous manger un jour un poisson stérile qui à pris des pilules œstrogènes ...

  • Poli le 19.10.2019 15:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @ dar... et moi je voudrais bien connaitre le montant en milliards qui sont lavés par les financiers dans le monde entier. malgré les lois en vigeur......

  • Poli le 19.10.2019 15:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le seul remède.... Tropa de Elite... avant qu'il ne soit trop tard... mais comme les gouvernements ne font rien j'estime qu'ils soutiennent les ventes sur le territoire.... Big Business first... eh mais quand ils se réveilleront il sera trop tard

  • dar le 19.10.2019 14:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J’aimerais bien connaître le taux de cocaine dans le quartier Kirchberg avec tous ces financiers !!