Covid au Luxembourg

01 décembre 2021 07:00; Act: 01.12.2021 11:05 Print

«Cette fois, on ne nous laisse plus le choix»

LUXEMBOURG - Ils étaient nombreux à recevoir leur première dose de vaccin, mardi, après les nouvelles annonces du gouvernement.

storybild

Il fallait s'armer de patience, au centre de vaccination de la Grand-Rue, à Luxembourg-Ville.

Sur ce sujet
Une faute?

L’attente était plus longue que d’habitude devant le centre de vaccination situé 70 Grand-Rue, dans la capitale. Une heure trente en moyenne. Au lendemain des annonces du gouvernement renforçant le dispositif CovidCheck, l’étau s’est resserré sur les personnes non vaccinées.

«Nous sommes arrivés à un point où on ne nous laisse plus vraiment le choix», témoigne Cédric, qui travaille dans la finance. L’homme de 34 ans, qui a contracté une forme légère du virus, estime que la vaccination n’est pas nécessaire dans son cas et qu’il n’a pas été convaincu par l’argumentaire du gouvernement.

C’est finalement pendant sa pause déjeuner qu’il a décidé de se conformer aux nouvelles mesures. «Il nous protège des formes graves, mais il n'empêche pas la diffusion», ajoute celui qui dit n’avoir jamais été formellement opposé au vaccin.

«Je ne pourrai plus travailler»

Ce qui n’est pas le cas de Claire, qui se veut toujours réticente. Employée de l’État, elle souffre de crises épileptiques et redoute les effets secondaires. «On nous met clairement la pression», lance-t-elle, dans la file d’attente. L’obligation du CovidCheck au travail semble être le principal motif d’incitation.

«Il faut bien gagner son pain, non? Je n’ai pas le choix, si je ne me fais pas vacciner, je ne pourrai plus travailler», explique Jean-François. Ce dernier n’est pas non plus convaincu par les nouvelles mesures. Il pointe la baisse d’efficacité des vaccins avec le temps. «Ils devront peut-être être mis à jour en raison des nouveaux variants», conclut-il.

(yb/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jack le 01.12.2021 10:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quand tout le monde sera vacciné et qu'il y aura encore des cas qui augmentent ce sera quoi la suite ?

  • peter le 01.12.2021 09:47 Report dénoncer ce commentaire

    On ne se vaccine pas pour partir en vacance ou avoir un job. La vaccination est un acte médical, et comme tout acte médicaux ceci peut avoir des conséquence grave sur la santé. Ce vacciner doit rester un acte réfléchi et un libre choix pour tous. C'est la raison pour laquelle vous allez voir un médecin pour un traitement personnalisé en temps normal. Les mesures prises par ce gouvernement sont équivalente à vouloir vacciner à la chaine des milliers de poulet sans supporter les conséquences. C'est bête, et très dangereux. Souvenez-vous que eux n'en assumerons pas les conséquences, mais vous oui

  • Lmo le 01.12.2021 07:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    quand les dirigeants Luxembourgeois enfreignent les lois européennes en toute impunité. Où sont les droits de l'Homme dont on n'entend plus parler depuis le début de cette pandémie ? Où sont les assignations en justice de collectifs d'avocats ? Ils ont peur du virus ou du gouvernement ?

Les derniers commentaires

  • vdv le 03.12.2021 21:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ci le peuple avait refusé tout cette mascarade serait déjà fini. De toute les façons vaccinés où pas vous allez tous mourir. Le vaccin ne vous sauvera pas.

  • vdv le 03.12.2021 21:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ce on reste comme des moutons rien ne changera, il faut ce révolter contre ces politiques qui sont incapables incompétents

  • safleila416@gmail .com le 03.12.2021 16:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je suis d’accord avec vous peter on est des poulets à la chaîne

  • Unicorn le 01.12.2021 22:40 Report dénoncer ce commentaire

    @Lmo, il y a divers sujets où le Gouvernement viole les droits de l'homme, mais il faut trouver un avocat pour une plainte au niveau national, et les avocats sont au gouvernement, parlement, judiciaire, cette fraternité se protège partout. Il feront échouer les procédures par des erreurs de formes, délais ratés, sans responsabilité professionnelle. Pour arriver à la Cour européenne des droits de l'homme, il faut être persistant pendant des années! La CEDH sait que l'Etat luxembourgeois ne rempli pas les conditions d'un Etat de droit, car il n'a jamais été condamné en réparation par sa justice

  • Et mon c...c'est du poulet? le 01.12.2021 22:00 Report dénoncer ce commentaire

    Pour votre info et pour remonter le niveau de votre QI: Il n'y a qu'une seule chose qu'on est obligé à faire dans la vie, c'est mourir, le reste on peut gérer. Pas de patience ces pauvres victimes en puissance...