Au Luxembourg

28 août 2018 07:56; Act: 28.08.2018 11:03 Print

Chacun son rythme pour les vendanges

SCHENGEN - 310 domaines viticoles sont prêts pour les vendanges. Les agendas diffèrent. Certains débutent cette semaine, les autres préfèrent attendre.

storybild

Comme toujours, les vendanges dépendent des conditions météo. (photo: Editpress/Sdidier)

Sur ce sujet
Une faute?

En moyenne, chaque année, le vignoble luxembourgeois donne 125 000 hectolitres de vin. 25% de cette production sert à faire du crémant du Luxembourg. Connu pour son acidité, ce vin pétillant nécessite des raisins encore bien acides. «Nous allons débuter nos vendanges demain ou après-demain. L’acidité des raisins est en chute libre», explique ainsi le vigneron indépendant de Schengen, Henri Ruppert.

Chef du service viticulture auprès de l’institut viti-vinicole, Serge Fischer est chaque jour sur le terrain pour mesurer l’acidité, mais aussi le taux de sucre des raisins. «La sécheresse a un peu retardé le développement du raisin. Cette semaine, il se peut que le pinot noir précoce soit déjà vendangé. Le début de la semaine du 10 septembre marquera probablement le début des vendanges pour toutes les exploitations», estime-t-il.

En tout, 310 domaines viticoles vont s’activer. Les coteaux mosellans devraient alors grouiller de monde. Des saisonniers venus de France, Pologne et Roumanie, mais aussi des familles entières consacrées à l’amour de la vigne.

(Patrick Théry/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jean II le 28.08.2018 12:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @M.R : Ce n'est pas l'idéal je pense de prendre des gens avec un handicap pour les vendanges car manipuler le sécateur et travailler sur des terrains très en pente , pas facile .

  • Roboberta Menchu le 28.08.2018 12:14 Report dénoncer ce commentaire

    Les "calentologues" vont encore se plaindre du réchauffage mais les viti-vinicoliers vont bien s'en plaire, moi je pense!

  • Torolkozo le 28.08.2018 08:03 Report dénoncer ce commentaire

    Avec l'été torride ils auront probablement une bonne vendange. A ce moment ils vont demander un subside pour acheter des tonneaux!

Les derniers commentaires

  • M.R le 28.08.2018 15:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @ceux qui mon répondu, pour les chômeurs puisque ils touches déjà de l’argent sont sortir de la maison et ceux qui touche le RMG aussi et si pour certains que je connais cette vie leurs convient ça devrait être obligatoire qu’ils le fassent et pour ceux qui ont un handicap je pense que si ils sont bien encadrés par des professionnels,ils arriveraient aussi bien qu’un autre

  • Jean II le 28.08.2018 12:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @M.R : Ce n'est pas l'idéal je pense de prendre des gens avec un handicap pour les vendanges car manipuler le sécateur et travailler sur des terrains très en pente , pas facile .

  • Roboberta Menchu le 28.08.2018 12:14 Report dénoncer ce commentaire

    Les "calentologues" vont encore se plaindre du réchauffage mais les viti-vinicoliers vont bien s'en plaire, moi je pense!

    • @Roboberta le 28.08.2018 15:11 Report dénoncer ce commentaire

      Dites Roboberta ici au pays on dit plutôt "vigneron" même si dans votre langue on dit "viti-vinicoliers" qui est très joli certes et rhyme avec "écolier" mais le mot n'existe pas en français d'après moi.

  • BBlancM le 28.08.2018 10:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une bonne vendange peut être mais une qualité très moyenne trop de soleil pas assez d’eau ... c’est comme tous les fruits Mirabelles quetsches ..... conclusion 2018 ne sera pas un grand cru .....

  • M.R le 28.08.2018 10:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L’idéal saurait d’embaucher nos chômeurs et nos personnes avec un handicap qui travail en ce moment dans des établissement fermé et qui pourrait sortir de leur environnement pour cette période de vendanges au lieu d’aller chercher de la main d’œuvre à l’étranger

    • @M.R le 28.08.2018 13:45 Report dénoncer ce commentaire

      C'est pourtant le cas. Je connais des chomeurs qui ont fait les vendages l'année passée. Donc bon, je crois que celui qui a envie peut y accéder : chômeur, personnes à mobilité réduite ou tout simplement passionné, pourquoi est-ce qussi important pour vous. Vous croyez sincèrement que les vendanges soient la meilleure solution pour un chômeur. Appoint temporaire oui, mais un CDI serait mieux quand même. Et s'il y-a autant d'étangers c'est que le travail est dur (ça monte des vignes) et eux n'ont pas peur de galérer un peu pour 3 sous.