Au Luxembourg

13 octobre 2021 08:00; Act: 14.10.2021 09:16 Print

Chez les coiffeurs, «on va garder le masque»

LUXEMBOURG - Toutes les entreprises ne comptent pas adopter le régime du CovidCheck, à partir du 1er novembre.

storybild

Le secteur des coiffeurs n'envisage pas de passer sous le régime CovidCheck, dès le 1er novembre, et continuera à porter le masque.

Sur ce sujet
Une faute?

Décidée vendredi par le gouvernement, la faculté donnée aux entreprises d'adopter le régime du CovidCheck, à partir du 1er novembre, est perçue comme «une plus-value pour nos libertés individuelles» par Jean-Paul Olinger, directeur de l'Union des entreprises luxembourgeoises.

Une «plus-value» que le secteur des coiffeurs et des soins de beauté ne compte toutefois pas utiliser. «Mes employés et moi-même garderons le masque», affirme M. Ziko, propriétaire de trois salons de coiffure au pays. «Dans ce métier de contact, nous sommes trop exposés au virus pour nous en passer».

«Les clients plus à l'aise»

Le patron est formel: «Au salon, nous continuerons à appliquer le protocole actuel». Il y puise aussi une raison psychologique: «Les clients se sentent aujourd'hui plus à l’aise si les coiffeurs portent un masque, et le fait de le tomber pourrait les gêner». Du côté des représentants du secteur, on avoue que «le CovidCheck est une bonne idée», mais qu'«aucune recommandation en ce sens n'a toutefois été émise».

Tout en ajoutant qu'«il serait plus judicieux de continuer à appliquer l’actuel protocole, surtout qu'on ne connaît pas l’évolution prochaine du virus en hiver, et que la disposition n'est prévue que jusqu'au 18 décembre». Soit un mois et demi avant de faire le point sur cette mesure facultative. D'ici là, le masque possède encore de beaux jours devant lui dans les salons de coiffure luxembourgeois.

(Jean-François Colin/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • michel le 13.10.2021 09:12 Report dénoncer ce commentaire

    «une plus-value pour nos libertés individuelles» ... le gouvernement nous enleve la liberté, et impose l'application CovidCheck qui trace nos deplacements, en disant qu'avec le CovidCheck on a plus de liberté? non mais faut arreter cette hypocrisie! suis je le seul qui réflichit et pose en question ses mesures? dáutres pays on tout léve. la vie continue. PS je suis vacciné mais strictement contre le covid-check.

  • pour le masque le 13.10.2021 09:17 Report dénoncer ce commentaire

    Le covid check c est de la grosse connerie et juste un faux sentiment de securité il faut biensur continuer a utiliser le masque et surtout chez le coiffeur ou les distances sont reduites . Covid Check c est juste politique rien d autres.

  • sarko le 13.10.2021 08:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bonne décisions chapeau au coiffeur,Il ne faut pas joué à ce jeux du passe sanitaire.

Les derniers commentaires

  • peter le 18.10.2021 18:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il rigole lui montrer un qr code et considérer que c est une plus value pour les libertés! Mais comment peut on être aussi ignorant et oser dire cela!

  • dan le 18.10.2021 12:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    D’après Monsieur Bettel on a atteint 85./. de vaccination alors j’aimerai qu’on laisse de côter les masques comme l’ont fait déjà plusieurs pays mais de ceux là personne n’en parle. Bouche cousue pour les médiats on nous prend vraiment pour des cons ????

  • dan le 18.10.2021 12:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    N’importe quoi il faudrait laisser tomber le masque pour les personnes vaccinés et laisser le libre choix aux personnes non vaccinérs soit le porter pour se protéger ou bien sans masque. Les personnes vaccinées sont lésées car elles se sont fait vacciner pour rien et là je ne suis pas d’accord car on nous avait promis la liberté après la vaccination et là je me rends compte qu’on m’a pris pour une conne ????

  • Obligation d’avoir peur le 13.10.2021 19:51 Report dénoncer ce commentaire

    Je me souviens encore des soirées amis/famille où personne n’avait peur que l’un ou l’autre soit enrhumé. On avait le droit de tousser, même de se moucher. Idem au boulot. On ne se disputait pas, on ne pensait pas à la mort ni aux virus qui pourtant nous entouraient.

  • pffff le 13.10.2021 18:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi garder le masque chez le coiffeur au ciné on l’enlève au resto on l’enlève… c’est du grand n’importe quoi moi j’ai fait le vaccin pr être libre si ça ne devient pas le cas pas de renouvellement de vaccin pr moi

    • pffffff pffff ^^ le 14.10.2021 10:52 Report dénoncer ce commentaire

      le vaccin n'empêche pas la contamination, elle la réduit, la vaccination n'empêche pas la transmission, elle la réduit, la vaccination n'empêche pas de tomber malade ou d'aller à l'hopital, elle réduit fortement... Donc le vaccin oui , avec les gestes barrières c'est encore mieux... au restaurant vous êtes avec vos proches en régle général, chez le coiffeur ce sont des inconnus. Si vous vou faites vacciner pour aller ensuite tousser au visage de tout le monde ou vous faire tousser dessus je pense pas que ce soit la solution la plus appropriée....