Pour l'asile de Gasperich

02 décembre 2021 10:44; Act: 02.12.2021 13:17 Print

Christine Majerus passe de la boue aux pompons

LUXEMBOURG - La championne de cyclisme Christine Majerus possède plus d'un tour dans sa musette. Entre deux cyclocross, elle confectionne des bonnets à pompons.

storybild

Christine Majerus, au four et au moulin, à la production de bonnets au profit du Déierenasyl du quartier de Gasperich à Luxembourg. (photo: Instagram)

Sur ce sujet
Une faute?

On savait déjà qu'elle était capable de rouler tout au long de l'année: des labourés des cyclocross aux plus belles courses par étapes, en passant par les championnats du monde ou encore les Jeux olympiques. La cycliste Christine Majerus, 35 ans en février 2022, ne manque pas de motivation et sa créativité est visiblement à toute épreuve.

Alors qu'elle était encore couverte de boue au cyclocross de Courtrai, le week-end dernier, et qu'elle remettra le couvert à Boom, tout près d'Anvers, le week-end prochain, la championne luxembourgeoise a partagé quelques moments de son quotidien sur son compte Instagram tout au long de cette semaine. À côté de ses talents d'illustratrice, on découvre ainsi que Christine Majerus possède également de vraies aptitudes pour la couture.

Pour le bien-être des animaux

«C'est la dernière levée de bonnets à pompon», a-t-elle précisé. «Une trentaine de bonnets sont désormais disponibles à la réservation. J'en resterai là, car je commence à rêver de bonnets qui me courent après. Le prix d'un bonnet est fixé à 35 euros».

Plus d'une centaine de bonnets ont d'ores et déjà été confectionnés depuis plusieurs saisons, et cette année, le profit des ventes sera reversé en faveur de l'asile national pour animaux situé dans le quartier de Gasperich à Luxembourg-Ville.

En mémoire de son chien Rigi

Contactée par nos soins, Christine Majerus nous a indiqué qu'elle ne savait pas combien de temps ça lui prenait pour confectionner un bonnet à pompon, «car je ne le fais jamais d'une traite, je travaille par étapes». «J’en ai fait 110 pour cette édition», ajoute encore la championne. «A vrai dire, j'avais déjà fait un stock d'une cinquantaine de bonnets depuis le début de la pandémie, et puis, depuis octobre 2021, j'en ai rajouté pour faire le compte».

«C'est déjà la deuxième fois que je confectionne des bonnets à pompon», nous rappelle Christine Majerus. «En 2018, j'avais produit plus ou moins le même nombre de bonnets. Les bénéfices étaient partis au profit de l'association "ASA Honn" pour lui permettre de financer un chien d’assistance. J’ai eu beaucoup plus de Luxembourgeois qui ont participé cette fois-ci. C’est bien drôle de se dire que les gens vont porter mes bonnets. Il n'en reste déjà plus que sept et j’espère qu'ils trouveront preneur aussi. L’action s’appelle "King Rigi Bobble hats" comme en 2018 en mémoire de mon chien Rigi. D’où aussi, à chaque fois, le lien avec la cause animale».

Last shift of bobble hats! Around 30 last hats are available now for reservation. There won’t be any more after this as...

Publiée par Christine Majerus sur Mercredi 1 décembre 2021

(fl/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Basile le 02.12.2021 12:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je faisais ça à l’âge de 8 ans …

  • Primo le 02.12.2021 14:48 Report dénoncer ce commentaire

    Dommage qu'on ne voit pas le mini pédalier sous la table directement relié au mécanisme de la machine à coudre. Une fréquence de pédalage de dingues qu'elle a cette nana.

  • yantheo le 03.12.2021 07:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo et quelle belle générosité pour la cause animale. C’est aussi important ! Il ne faut pas les oublier.

Les derniers commentaires

  • yantheo le 03.12.2021 07:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo et quelle belle générosité pour la cause animale. C’est aussi important ! Il ne faut pas les oublier.

  • Maître le 03.12.2021 06:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Félicitations. Merci de faire cette belle action et d'avoir pris sur votre temps pour l'Asyle de Gasperich. en mémoire de votre chien. Tant de souffrances animale.

  • Luis le 03.12.2021 00:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    et moi censuré parce que je dit souvent la vérité qui dérange certains lobbys de la finance.

  • Primo le 02.12.2021 14:48 Report dénoncer ce commentaire

    Dommage qu'on ne voit pas le mini pédalier sous la table directement relié au mécanisme de la machine à coudre. Une fréquence de pédalage de dingues qu'elle a cette nana.

  • Marcos le 02.12.2021 14:44 Report dénoncer ce commentaire

    26 821