Politique au Luxembourg

07 avril 2021 09:00; Act: 07.04.2021 08:27 Print

Claude Wiseler veut présider et reconstruire le CSV

LUXEMBOURG – Le député s’apprête à déposer sa candidature pour le poste de président du parti chrétien-social, qui traverse une crise.

storybild

Claude Wiseler, ici avec Martine Hansen, veut refaire l'unité au sein du CSV. (photo: Editpress/Julien Garroy)

Sur ce sujet
Une faute?

Claude Wiseler explique avoir «du pain sur la planche cette semaine», pour finir de préparer sa candidature au poste de président du CSV, remis en jeu lors du congrès du 24 avril. Avant la date limite du dépôt des dossiers, fixée à vendredi, le député «consulte beaucoup pour former une équipe, ce qui s’apparente à rassembler les pièces d’un puzzle», précise-t-il à L’essentiel.

Il faut «proposer différents profils, car un grand parti politique populaire doit brasser un large spectre, sachant que les personnes doivent avoir envie de travailler ensemble», détaille Claude Wiseler. L’un des enjeux sera de «retrouver le calme», après une période tendue, marquée par la démission du président Frank Engel, élu en janvier 2019, et désormais empêtré dans une affaire de soupçon d’emploi fictif. Le député entend unir le parti et la fraction, entre lesquels les relations ont été tendues ces dernières années, mais pas seulement.

Une candidature bien accueillie

«Le parti est composé de nombreux organes, notamment au niveau local», reprend Claude Wiseler, qui n’oublie pas que «la prochaine échéance sera les communales», juste avant les législatives de 2023. Pour celles-ci, «ce n’est pas mon intention de me porter tête de liste», ajoute le candidat malheureux de 2018. Il pense d’abord «au travail de réorganisation, mais surtout de reconstruction du CSV», rejeté dans l’opposition depuis 2013, alors qu’il avait l’habitude de diriger.

Au sein du premier parti d’opposition, sa candidature, la seule connue à ce jour, semble bien accueillie par les élus. «La situation n’est pas facile, donc il faut quelqu’un d’expérience», indique Martine Hansen, cheffe de fraction. Elle rappelle qu’il «connaît le parti depuis des années» et qu’il dispose «d’un profil rassembleur, car il sait écouter les gens et c’est quelqu’un qui travaille ses dossiers». «Il ne polarise pas, il est accepté par tous», renchérit Nico Pundel, bourgmestre de Strassen. Mais «il aura une sacrée tâche devant lui s’il est élu!», conclut-il.

(Joseph Gaulier/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Frederic le 07.04.2021 10:36 Report dénoncer ce commentaire

    Il s'est planté aux dernières élections, il est hautain, arrogant et a le charisme d'une baie vitrée. Et il veut "reconstruire"... Les gars, le 01er avril est passé...

  • pfff le 07.04.2021 12:23 Report dénoncer ce commentaire

    S'il gère aussi bien le CSV qu'il n'a géré la CFL et les transports publics, on est mal barré.

  • pralin le 07.04.2021 11:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oh misère, il va faire un miracle, le Messie , mdr.

Les derniers commentaires

  • jos le 08.04.2021 00:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Hein , va vivre en rusie tu vera. Tu cest pas quel liberte ta ici en europe

  • jos le 08.04.2021 00:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Monsieur wiseler est pas la bonne personne pour ca meme pas la madame dans le partie csv , cest la fin de ce partie. Un juncker il vaudrais . Moi je voterai plus pour csv , jai changer de champ

  • Bernadette le 07.04.2021 22:18 Report dénoncer ce commentaire

    J'aimerais voter pour un parti démocratique, malheureusement il n'y en a aucun. Tous veulent continuer à priver la moitié de la population du droit de vote parce qu'elle ne parle pas la seule langue reconnue, par les anti-démocrates qui restent entre eux, comme LA langue nationale. D'un côté il faut accepter les inepties les plus folles au nom de la sacro-sainte "ouverture d'esprit" mais dans le même temps reconnaître que tous les résidents sont des citoyens ça coince. Quelle honte.

  • Astra le 07.04.2021 18:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tu t’es pas un peu paumé toi ? Lol

    • alain béileheureux le 08.04.2021 06:23 Report dénoncer ce commentaire

      Quoi pralin parle de moi que dieu te protège pralin que ton esprit te guide vers le sommet!

  • 6 variantes differentes.. etrange le 07.04.2021 17:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    En effet, cela représente 1.660 résidents testés positifs en une année. «La taille des clusters varie de 5 à 101 résidents positifs»... Ce maximum a été atteint sur deux sites gérés par Servior. L'un à Esch (OP der Léier) et l'autre à Niederkorn (Um Lauterbann). Les familles devraient porter plainte et demander au paquet d ouvrir une enquête sur ces deux sites et voir si il n y avait pas eu déjà avant les clusters des signalements de risque de dangers clusters dans ces deux endroits !? ..