Au Luxembourg

28 mai 2020 10:50; Act: 28.05.2020 14:10 Print

Une plateforme pour aider les entreprises

LUXEMBOURG - Franz Fayot, ministre de l'Économie, a présenté jeudi «Fit 4 resilience», qui doit aider les entreprises à surmonter la crise économique actuelle.

storybild

Sasha Baillie, CEO de Luxinnovation, Franz Fayot, ministre de l’Économie et Gérard Zoller, directeur général de Peintures Robin, ont présenté l'initiative. (photo: SIP / Emmanuel Claude)

Sur ce sujet
Une faute?

Le ministre de l'Économie, Franz Fayot, a présenté jeudi sa solution pour aider les entreprises à surmonter la crise actuelle. «Nous avons décidé de lancer un programme, cela s'appelle "Fit 4 resilience"», a indiqué le responsable politique. La plateforme est lancée ce jeudi et restera ouverte aux entreprises jusqu'au 31 décembre. L'idée est de profiter de la crise pour permettre aux entreprises d'opérer un repositionnement stratégique, piloté par Luxinnovation. Les entreprises accueillies pourront se faire aider dans leurs choix stratégiques, avec des consultants à disposition pendant cinq à 25 jours, selon la complexité des dossiers. «Comme cela, nous pourrons apprendre de cette crise», se réjouit le ministre.

La plateforme «Fit 4 resilience» doit être vue comme «un programme d'innovation stratégique», reprend Franz Fayot. La digitalisation et la durabilité sont les deux éléments qui doivent servir de piliers aux nouveaux projets. Un volet d'aide financière concrète est aussi prévu: le ministère de l'Économie supporte la moitié des coûts pour que les structures se réinventent. La plateforme est complémentaire des mesures mises en place précédemment, les entreprises qui en ont bénéficié sont donc autorisées à se tourner vers «Fit 4 resilience». Cette dernière, qui s'intègre également aux autres programmes de Luxinnovation, table sur un budget de 750 000 euros dans le cas où une cinquantaine d'entreprises y recourent.

Collaboration public-privé

«Fit 4 resilience» doit préparer l'avenir, abonde Sasha Baillie, CEO de Luxinnovation. Elle a livré des exemples de ce qui avait été fait précédemment dans le cadre d'autres plateformes de collaboration entre les structures publiques et les entreprises privées. Concernant la crise du Covid-19, «nous avons orienté les entreprises pour qu'elles puissent recevoir les aides du gouvernement», a-t-elle indiqué. Un peu plus de 1 600 utilisateurs étaient présents sur la page dédiée à la réorientation de la production dans la lutte contre la crise, par exemple pour produire des masques et du gel. Luxinnovation est aussi en charge de gérer l'un des groupes de recherche mis en place, le but étant de «servir de trait d'union entre les secteurs publics et privés».

Gérard Zoller, directeur général de Peintures Robin, également présent à la conférence de presse, a souligné l'importance de la plateforme «Fit 4 resilience», auquel son entreprise a participé en tant que projet-pilote. Il prône une «solution régionale» pour faire face aux difficultés, comme cela a pu être le cas pendant la crise sanitaire. Son entreprise a subi la crise de plein fouet, la plupart de ses clients, des artisans, ayant été au chômage jusqu'à mi-avril. La baisse de son chiffre d'affaires s'est établie à «environ 90%».

(jg/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Hugo Victor le 28.05.2020 11:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    À oui.! MDR... Vos règles pour obtenir les aides financières sont tordues par votre vade-mecum... règles générale ok... mais règles internes ...c’est zéro avec les conditions... donc une plateforme..pour aider les entreprises... je suis très très septique...

  • @Fayot le 28.05.2020 12:06 Report dénoncer ce commentaire

    C'est pas en créant des emplois publics chez Luxinnovation qu'on peut aider les entreprises.

  • Marie le 28.05.2020 11:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    comment obtenir le bon de 50€? Je suis intéressée

Les derniers commentaires

  • Hugo Victor le 29.05.2020 17:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @ Emile Zola... pardon pour la faute de frappe... Sceptique je voulais dire.. bien sûr... tout le monde a compris... merci Monsieur

  • Angelo51 le 28.05.2020 20:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le chômage partiel couvert à 80% par l’état avec option pour le patron d’ajouter les 20 % restants favorisait les salariés comme toujours au Luxembourg suivant le principe du consensus social où les entreprises sont systématiquement perdantes. En mettant la plupart de l’argent l’état bloquait la liberté d’action des entreprises. Le bon deal pour les patrons aurait été de pouvoir choisir dans leur personnel ceux qui étaient dignes du chômage partiel et de liquider le bois mort. Encore une chance de perdue pour le patronat. Mais je suis confiant que cette chance reviendra quand l’état n’aura plus les moyens de mettre tant d’argent. On arrivera enfin au libéralisme.

  • GD le 28.05.2020 20:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il y a un problème avec les tarifs de conseil, pratiqués au Luxembourg. Ils sont souvent 2 à 3 fois plus chers que dans les pays frontaliers... Donc, souvent, l'aide ne sert qu'à compenser le delta. pour l'entreprise, il y a que peu d'intérêt économique. Il faudrait que l'état encadre les forfaits des intervenant, incontournables, car pour profiter de ces programmes, l'intervenant est une entreprise agréée, par Luxinivation. Ils en profitent pour exploser les budgets...

  • prune53 le 28.05.2020 19:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dommage que le titre de ce projet soit en anglais. Ce n’est pas une langue officielle du pays, que je sache...

  • Pascal le 28.05.2020 17:42 Report dénoncer ce commentaire

    Nous attendons en vain l'aide de 5000€ promise dès le début du confinement. Même après plusieurs relances, nous sommes toujours sans réponse...