Crise du coronavirus

22 mars 2020 14:52; Act: 23.03.2020 09:45 Print

Quatre centres de soins avancés vont être installés

LUXEMBOURG - Paulette Lenert, ministre de la Santé, a présenté les mesures mises en place pour lutter contre la propagation du coronavirus.

storybild

Paulette Lenert a fait un nouveau point sur la situation (photo: Tania Feller)

Sur ce sujet
Une faute?

Le Luxembourg passe à une nouvelle phase d'organisation face à l'épidémie du coronavirus. La ministre de la Santé, Paulette Lenert (LSAP), a de nouveau évoqué la situation, dimanche, présentant d'abord le bilan actuel: il fait état de huit décès et d'un cumul de 798 patients infectés depuis le début de la crise. Parmi ceux-ci, 37 se trouvent encore à l'hôpital, dont trois en soins intensifs. Un premier bilan erroné de 93 cas dont cinq en soins intensifs avait d'abord été annoncé. Aucun chiffre précis sur les guérisons n'a été fourni, la ministre évoquant «une dizaine de cas».

Dans les prochains jours, quatre centres de soins avancés seront déployés dans le pays. Le premier sera opérationnel lundi, à 14h, à Luxexpo. Plus tard, d'autres seront mis en place dans la Rockhal (à Belval), au Deichhalle (à Ettelbruck) et à Grevenmacher, dans un lieu qui reste à déterminer. L'idée est que les patients se tournent d'abord vers ces centres de soins avancés, qui jugent de la situation. Si besoin, les malades peuvent être envoyés vers un hôpital, où les patients atteints du Covid-19 ne doivent pas côtoyer les autres.

Pas de saturation, mais un problème de masques

La moitié des capacités ont d'ailleurs été libérées dans les hôpitaux, afin d'accueillir des patients dans les prochains jours. De nombreuses opérations ont été reportées, seules les plus urgentes étant maintenues, a rappelé la ministre. Les hôpitaux travaillent «en étroite collaboration», pour se répartir le travail, a indiqué Paulette Lenert. Dans les cabinets médicaux, la téléconsultation est désormais privilégiée. Vu la taille du territoire, «aucun hotspot ni de vague particulière n'ont été repérés au Luxembourg», reprend la ministre.

Selon Paulette Lenert, les établissements médicaux du pays sont «loin d'être saturés» pour le moment. Le bâtiment temporaire à côté du CHL, qui «n'est pas un nouvel hôpital mais une extension», a-t-elle insisté, pourra accueillir des patients supplémentaires si besoins. Au niveau du personnel, aucun absentéisme n'est à déplorer. Cependant, l'approvisionnement en masques «constitue un problème», a reconnu la ministre, même si «beaucoup ont été commandés et que l'on cherche à en obtenir de nouveaux». Tout comme pour le matériel, où des commandes ont été passées.

(jg/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Lulu le 22.03.2020 16:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Entre 50 et 80 % de la population aura le virus. Donc le but n’est pas de ne pas l’avoir le but est de lisser la courbe pour que les personnes vulnérables ne l’aient pas tous en même temps. Ça permettra aux hôpitaux de prendre en charge tout le monde. Ce sont surtout ces personnes vulnérables (personnes âgées, cardiaques, diabète, dialyse, etc) qui doivent faire très attention et éviter au maximum tout contact non nécessaire. C’est d’ailleurs la stratégie qu’à privilégié la Grande Bretagne: isoler les plus fragiles, compter sur l’immunisation de groupe et retourner le plus vite possible à une vie normale.

  • the Finn le 22.03.2020 15:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est quoi ces ministres qui annoncent des chiffres et se rétractent par la suite? La semaine dernière, c'était déjà le cas en annonçant plus de 600 cas pour ensuite corriger à 484. Comment faire confiance à un gouvernement qui n'est même pas capable de faire des additions ?

  • iceberg le 22.03.2020 15:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mieux 24 hrs de retard que les mauvais types comme en Belgique????

Les derniers commentaires

  • Jean-Pierre Hallaux le 24.03.2020 15:13 Report dénoncer ce commentaire

    La vraie question qu'il faut se poser est la suivante : Si les dirigeants du monde ne touchaient plus leur salaire dès le mois prochain, quelle serait leur décision ?

  • No comment le 23.03.2020 15:49 Report dénoncer ce commentaire

    Un peu partout en Europe, des gens se sont mis à coudre leur propre masque en tissu lavable et donc réutilisable. Faute de mieux, c'est la meilleure solution. Il faut aussi des gants et faire sa lessive quand on rentre des courses.

  • resident le 23.03.2020 00:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    grevenmacher oui belle ville.

  • Er.mesinde le 22.03.2020 23:45 Report dénoncer ce commentaire

    Je n'ai qu'un message à passer pour l'amour de Dieu donnez des masques á toutes les infirmières et tous ceux qui travaillent dans les hôpitaux parce que ce n'est pas le cas pour le moment. On attend quoi ?

  • Adina le 22.03.2020 22:28 Report dénoncer ce commentaire

    Vérifié les masque ...vont à rive du CHINA ...SE MIEUX POUR NOUS TOUS. ..TOUT SE DANGEREUX DANS NOTRE JOUR plus que vont allé direct chez les hôpitaux