Au Luxembourg

18 septembre 2019 16:46; Act: 19.09.2019 09:52 Print

Un logo pour des fêtes et des festivals plus verts

LUXEMBOURG - Certains grands événements laissent derrière eux des monceaux d'ordures. Le logo «Green Events» permet de distinguer ceux qui font des efforts.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

L'été au Luxembourg est terminé. La fête de la musique, la Schueberfouer ou encore le Luxembourg open air (LOA) sont derrière nous. La fin des fêtes est rarement belle à voir. Souvent, après un événement, les rues et trottoirs sont pleins de déchets, de quoi remplir des conteneurs. De nombreux organisateurs, comme les jeunes du LOA, veulent rendre leurs fêtes vertes. Ce qui n'est pas possible partout.

La solution proposée est un logo intitulé «Green Events», présenté hier, qui met à l'honneur les événements durables au Luxembourg. Cela fonctionne sur deux niveaux. Dans un premier temps, le projet veille à ce que le projet remplisse les conditions de la «durabilité». Tous ceux qui souhaitent arborer le logo «Green Events» doivent respecter tout un catalogue de critères. D'autre part, le projet aide les organisateurs à répondre à ces critères et leur fournit des conseils pratiques.

«La demande est énorme»

Trois partenaires se cachent derrière ce logo: le ministère de l'Environnement, du Climat et du Développement durable dirigé par Carole Dieschbourg, l'Oekozenter du Pfaffenthal et SuperDrecksKëscht, qui s'occupe du tri des déchets au Luxembourg. «Des organisateurs nous ont dit qu'ils ne voulaient pas laisser les lieux comme ça après les événements. La demande est énorme», affirme la ministre.

Mais pourquoi ce logo arrive-t-il au moment où tout est fini pour cet été? D'une part, parce que les préparatifs de la prochaine saison commencent déjà. D'autre part, le label ne veut pas être une simple campagne marketing. Les critères ont été peaufinés pendant près de deux ans. Le ministère se réserve même le droit de contrôler les événements de manière aléatoire.

La label va de pair avec une question que beaucoup de gens se posent actuellement: comment pouvons-nous sauver l'environnement? Les organisateurs d’événements peuvent désormais demander le label auprès de l'Oekozenter ou de SuperDrecksKëscht. Mais il faudra prendre son mal en patience: 50 demandes ont déjà été déposées en avance.

(Marlene Brey/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Cyriaque Lamb le 19.09.2019 08:06 Report dénoncer ce commentaire

    A quand un label pour les manifestations et festivals de bon goût?

  • Fred le 19.09.2019 10:46 Report dénoncer ce commentaire

    Est-ce que les émissions de CO2 liées aux trajets en avion des différents artistes sera pris en compte ?

  • julie le 18.09.2019 18:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et oui! Les verts ! Tu parles d un exemple

Les derniers commentaires

  • Fred le 19.09.2019 10:46 Report dénoncer ce commentaire

    Est-ce que les émissions de CO2 liées aux trajets en avion des différents artistes sera pris en compte ?

  • Cyriaque Lamb le 19.09.2019 08:06 Report dénoncer ce commentaire

    A quand un label pour les manifestations et festivals de bon goût?

  • julie le 18.09.2019 18:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et oui! Les verts ! Tu parles d un exemple