Au Luxembourg

21 février 2019 08:00; Act: 21.02.2019 09:23 Print

Comment le salaire des infirmiers a progressé

LUXEMBOURG - Le secteur hospitalier compte toujours plus de personnel. Les infirmiers, dont le nombre progresse chaque année, profitent de salaires très intéressants.

storybild

Si le nombre d’infirmiers augmente dans de faibles proportions, celui des aides-soignants baisse.

Sur ce sujet
Une faute?

Au 31 mars 2018, le secteur hospitalier comptait 8 739 salariés, une hausse de 1,9% par rapport à la même date l’année précédente. Mais comme le souligne l’Inspection générale de la sécurité sociale (IGSS), «ces statistiques ne présentent qu’une vision tronquée des ressources humaines du secteur hospitalier».

En effet, la plupart des médecins hospitaliers exercent comme libéraux. D’après l’IGSS, les établissements hospitaliers luxembourgeois comptaient l’année dernière 1 135 médecins hospitaliers ou en voie de spécialisation.

Des salaires en hausse

De plus, les hôpitaux luxembourgeois ont tous recours à des sous-traitants pour la restauration, la blanchisserie, le ménage ou encore l’informatique et les travaux d’entretien. Aujourd’hui, le Luxembourg compte 11,7 infirmiers, spécialisés ou non, pour 1 000 habitants et leur nombre progresse chaque année, au même rythme que la démographie.

Il faut souligner que les salaires sont des plus intéressants. L’an dernier, après un bond de 12,7% en raison de la réforme de la fonction publique, un infirmier touchait en moyenne 93 841 euros bruts par an. En 2013, ce salaire était de 80 821 euros bruts.

(Patrick Théry/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Pour à 100% le 21.02.2019 09:23 Report dénoncer ce commentaire

    Vu la difficulté de ce métier, ils le méritent emplement... Les pays voisins devraient s'en rendre compte rapidement et en faire de même. Respect à ces courageux.

  • seb le 21.02.2019 12:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ces salaires sont amplement mérités au vu des heures et irrégularités de travail qui influe parfois sur les vies privées . Nous avons besoin de ces personnes et auront tous besoin un jour de ces personnes . Je suis ravi pour eux et je ne les jalouse aucunement respect à eux comme au personnel pompier ou police

  • Rar le 21.02.2019 10:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Travailler les week-ends Les nuits Les fériées Jour, après midi ne pas pouvoir participer à tous les événements Être en première ligne de la souffrance humaine À mon avis le salaire est bien justifié

Les derniers commentaires

  • Claire Joie. le 07.05.2019 08:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les hôpitaux belges sont connus pour être parmi les meilleurs.

  • missie le 11.04.2019 09:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je suis effarée par certains commentaires négatifs envers ce métier d’infirmière, très difficile , sélectif en compétences intellectuelles, psychologiques et surtout physiques ! Elles méritent ce salaire indiqué, autant que les chauffeurs de bus de la ville ... À entendre certaines réflexions tout le monde devrait avoir le même salaire ??? Comment fonctionnerait alors notre société ? Et les études , l’endurance , les salaires de débutants, la capacité de diriger une équipe....on en fait quoi? C’est tout simplement affligeant....

  • LE CERVEAU le 25.02.2019 15:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Avec ce salaire on pourrait espérer un peu plus d'efforts et d'amabilité envers les patients,qui sont parfois traités pire que le bétail dans les abattoirs( surtout les personnes âgées qui n'ont pas la force de se défendre! Pauvre Luxembourg, on cotise beaucoup, la quote part qui est à votre charge n'est pas négligeable et la qualité du service obtenu est au dessus de la norme!

  • Manuellito le 22.02.2019 12:21 Report dénoncer ce commentaire

    Je gagne pas ce salaire. Je suis heureux pour ceux qui le gagnent . si j'avais su j'aurais épousé une infirmière.

  • Sophie Renard le 22.02.2019 12:07 Report dénoncer ce commentaire

    Je suis infirmière au Luxembourg et suis loin de gagner le salaire annoncé dans l'article ???!!!!