Au Luxembourg

21 décembre 2018 07:00; Act: 21.12.2018 15:00 Print

Comment optimiser ses congés en 2019?

LUXEMBOURG – En répartissant judicieusement leurs jours de congés sur l'année 2019, les salariés pourront bénéficier de longues coupures entre fin avril et début juin.

storybild

En 2019, les occasions de recharger les batteries et de faire le pont ne manqueront pas. (photo: Pexels)

Sur ce sujet
Une faute?

À partir de l'année prochaine, le nombre minimum de congés payés à accorder aux salariés passera à 26 jours, contre 25 actuellement. Dans certains secteurs d'activité, ainsi que dans la fonction publique, les salariés bénéficient déjà de plus de temps libre. Les agents de l'État ont en principe droit à 32 jours de congés légaux par an, alors que les employés du secteur d'aide et de soins et du secteur social (SAS) peuvent prétendre à 33 jours.

Cerise sur le gâteau, le nouveau gouvernement va instaurer un nouveau jour férié. Le 9 mai – Journée de l'Europe – sera, pour la première fois, chômé au Luxembourg. Une aubaine pour les salariés qui choisiront de poser judicieusement leurs jours de congés afin d'obtenir des week-end prolongés, voire mieux. D'ici aux vacances d'été, il suffira de poser les 26 jours pour obtenir un total de... 51 jours de repos. Voici la méthode:

  • Nouvel an (mardi 1er janvier): 3 jours de congés posés, 6 jours de libres Pourquoi ne pas débuter l'année avec quelques jours de repos? D'autant que l'activité tourne encore au ralenti dans de nombreux secteurs à cette période. Autant en profiter! Il ne vous faudra «sacrifier» que trois jours de congés entre le mardi 1er janvier et le dimanche 6 janvier pour profiter de votre famille durant six jours au total. En incluant le week-end précédent, on atteint même neuf jours chômés (du 29 décembre au 6 janvier).

  • Pâques (dimanche, 21 avril et lundi 22 avril): 10 jours de congés posés, 17 jours de libres Besoin de faire le plein de vitamine D après l'hiver? Étant donné que les fêtes de Pâques auront lieu relativement tard en 2019, les salariés pourront, espérons-le, profiter des températures clémentes du printemps durant leur congé au mois d'avril.

  • Fête du travail (mercredi 1er mai): 4 jours de congés posés, 9 jours de libres (ou 8 jours de congés posés, 16 jours de libres) Ceux qui envisagent de combiner les 1er et 9 mai (Journée de l'Europe) pourront lever le pied pendant 16 jours consécutifs – à condition que leur supérieur soit d'accord. À peine quelques semaines plus tard, une nouvelle occasion se présentera pour faire le pont.

  • Ascension (jeudi 30 mai): 4 jours de congés posés, 9 de libres

  • Pentecôte (dimanche 9 et lundi 10 juin):5 jours de congés posés, 10 jours de libres

  • Assomption (jeudi 15 août): 4 jours de congés posés, 9 jours de libres Comme la fête nationale (23 juin) tombe un dimanche, les salariés devront patienter pendant quelques mois avant de placer judicieusement leurs jours de congés.

  • Toussaint (vendredi 1er novembre): 4 jours de congés posés, 9 jours de libres Les personnes qui n'ont pas encore épuisé leur quota de congés pourront s'adonner au farniente pendant plus d'une semaine aux alentours de la Toussaint.

  • Noël (mercredi 25 et jeudi 26 décembre): 5 jours de congés posés, 11 jours de libres

    Et voici le calendrier des congés scolaires de 2019 au Luxembourg:

    Carnaval: du samedi 16 février au dimanche 24 février Pâques: du samedi 6 avril au lundi 22 avril Pentecôte: du samedi 25 mai au dimanche 2 juin Toussaint: du samedi 26 octobre au dimanche 3 novembre Noël: du samedi 21 décembre 2019 au dimanche 5 janvier 2020

    (Jörg Tschürtz/L'essentiel)

  • Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

    «Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

    Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

    «Comment s’assurer de la validation de mon message?»

    Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

    Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

    Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

    «Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

    Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

    L'espace commentaires a été désactivé
    L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.