Drame à Eppeldorf

12 novembre 2015 15:36; Act: 12.11.2015 18:43 Print

Comment une maman peut-​​elle en arriver là?

LUXEMBOURG - La maman soupçonnée d’avoir tué son bébé, mardi à Eppeldorf, n’est pas un cas isolé. Les raisons sont diverses, explique un criminologue.

Voir le diaporama en grand »

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

La mort d'un bébé de six mois, à Eppeldorf, domine l'actualité au Luxembourg depuis mardi. Aussi parce que c'est sa propre maman, inculpée mercredi pour assassinat, qui est soupçonnée de l'avoir tué.

Une histoire tragique qui rappelle celle de la petite Bianka, disparue à Pétange en juillet dernier, dont la maman a elle-aussi été suspectée et placée en garde à vue. Et l'on s'interroge: «Comment une maman peut-elle en arriver là?» «La mort d'un enfant est souvent liée à des cas de maltraitance», explique le professeur Henning Müller, spécialiste de la criminologie et de la violence, qui a travaillé à l'Université allemande de Ratisbonne (Bavière).

«Considérer l'affaire au cas par cas»

Dans le cas du bébé d'Eppeldorf, il est donc possible que la maman, débordée, secoue l'enfant pour qu'il cesse de pleurer. «Et puis tout à coup il est mort», poursuit Henning Müller, ajoutant que dans la panique, la maman essaye de faire disparaître le corps.

«Une maman qui tue délibérément son enfant est un cas très rare», explique le criminologue. Il est difficile de généraliser face à de tels drames: «Pour des crimes violents et répétés, on peut tirer des conclusions et trouver des explications. Mais parfois, il faut être prudent et considérer l'affaire au cas par cas.»

(pw/L'essentiel)