Justice au Luxembourg

23 janvier 2020 17:59; Act: 24.01.2020 09:09 Print

Condamné pour avoir détenu 252 reptiles à Esch

ESCH-SUR-ALZETTE - Un homme âgé de 35 ans a été condamné financièrement, la semaine dernière, pour avoir détenu dans son appartement plus de 250 reptiles.

storybild

Détenir des reptiles en toute illégalité et en nombre au Luxembourg n'est pas du goût de la justice.

Sur ce sujet
Une faute?

Détenir 252 reptiles dans un appartement à Esch-sur-Alzette n'est visiblement pas du goût de la justice luxembourgeoise. Un homme de 35 ans l'a appris à ses dépens la semaine dernière en étant condamné à 4 000 euros d'amende, selon RTL qui évoque clairement un problème de maltraitance animale.

Souvenez-vous, en décembre 2018, des cobras, des vipères ou encore des scorpions, parfois potentiellement dangereux, avaient été saisis lors de la fermeture d'une animalerie, dans le sud du Grand-Duché.

Interdiction de posséder le moindre animal

En manque de soins, mal hydratés, dans un espace peu adapté couvert de matières fécales, écrivions-nous, il y a13 mois, ces animaux souffraient et le propriétaire des lieux ne respectait en rien la loi sur la protection des animaux et de la nature.

La justice luxembourgeoise ne l'a pas épargné en interdisant également cet individu de posséder le moindre animal lors des trois prochaines années, indique encore RTL.

(fl/L'essentiel )

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Metoo le 23.01.2020 19:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    3 prochaines années ? A vie oui ! Il recommencera c'est un psychopathe.

  • Facile le 23.01.2020 19:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Posséder des animaux venimeux comme cela devrait être interdit, le jour qu'ils s'échappent il y a des morts. L'amende est trop légère.

  • Lou10 le 23.01.2020 23:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    4000€ ? seulement? et que 3 années d'interdiction ? Je pense que la peine encourue n'est pas suffisante !

Les derniers commentaires

  • Mimi le 24.01.2020 09:10 Report dénoncer ce commentaire

    Pas cher payé selon moi. 3 ans d'interdiction d'avoir à nouveau des animaux et 4000€ d'amende, … pour avoir été condamné à de la cruauté animale… pas très dissuasif comme peine, enfin c'est mon avis.

  • Christian le 24.01.2020 08:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est Slash ?

  • Dodo le 24.01.2020 08:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les serpents devraient être interdit à la vente,dans les animaleries, veineux où pas. Et l'amende et s'enctions, très faibles par rapport au danger de la population.

  • Franck le 24.01.2020 08:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bien sûr Charleroi au Pays-Bas....

  • la trois le 24.01.2020 06:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    le gars a pratiqué des années durant sans jamais que la police ne fasse quelque chose.... corruption quand tu nous tient....

    • Nico B le 24.01.2020 08:03 Report dénoncer ce commentaire

      En même temps ça se passe au Luxembourg.