Mesures anti-Covid

19 novembre 2020 06:55; Act: 19.11.2020 09:53 Print

Confinement au Luxembourg: les dés sont jetés

LUXEMBOURG - Est-il encore possible d'éviter dès lundi le vote d'un confinement partiel? La courbe des nouveaux cas quotidiens doit plonger sous les 500. C'est mal engagé.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Restaurants, bars et piscines fermeront-ils la semaine prochaine? Mardi, le Premier ministre, Xavier Bettel, et la ministre de la Santé, Paulette Lenert, ont laissé planer un doute et fixé un ultimatum. La courbe des nouveaux cas quotidiens a jusqu'à lundi pour plonger sous les 500. Un critère unique et un délai en gage de démocratie pour certains députés qui s'estimaient trop souvent réduits à avaliser des restrictions sanitaires. Cette fois, les échanges sur le projet de loi ont déjà démarré.

Mais avec un record de 891 nouveaux cas annoncés mercredi, c'est très mal engagé. Et le temps d'incubation du virus fait que, même vertueux, restaurateurs, cafetiers et citoyens n'auront, d'ici lundi, plus d'effet sur les chiffres. «De ce point de vue, c'est joué. La situation de cette semaine vient de celle de la semaine dernière», admet Paul Wilmes, porte-parole de la Task-Force Covid-19.

«On ne peut pas rester comme ça avant Noël»

«Nous sommes impuissants mais gardons une lueur d'espoir», confiait mercredi le secrétaire général de l'Horesca, François Koepp, craignant de payer la note «pour des commerces qui ne font pas attention. Si on doit fermer, ce sera vers mercredi».

Inévitable? «Nous n'avons pas de boule de cristal», assure Paul Wilmes. Mais, selon lui, même une baisse comme celle observée la semaine passée (678 nouveaux cas de moyenne par jour, contre 800 la semaine précédente) «ne suffira pas. Nous n'aurons pas 200 cas la semaine prochaine. Et on ne peut pas rester comme ça pour les six semaines avant Noël».

Car c'est l'enjeu (lire en encadré). Or, sur une base de 700 ou 800 cas par jour, un rebond de l'épidémie prendrait vite des airs de raz-de-marée pour les hôpitaux. Reste à scruter les courbes, doigts croisés, en évitant d'aggraver le bilan de la semaine prochaine

(Nicolas Martin/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Mike le 19.11.2020 07:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si cela arrive , je vais dire un grand MERCI à tous les cafetiers et restaurateurs qui ne se tiennent pas aux règles sanitaires pour leur égoisme ainsi qu'à tous les fétards qui ne regardent que sur eux et qui croient que tous les règles ne sont faites que pour les autres. Il aurait fallut multiplier les amendes par dix et fermer ces institutions pour 3 mois , sans dédommagement par le gouvernement.

  • Rc le 19.11.2020 07:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tout le monde n'a jamais de soucis si tout le monde met son masque, se tient aux règles, garde la distance. Malheureusement ce n' est pas le cas. Alors arrêter de dire on a pas de soucis

  • lea le 19.11.2020 09:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ça suffit de critiquer sans arrêt les voisins qui viennent dépenser quand le Luxembourg sera confiné avec l’activité économique nulle vous verrez bien la catastrophe et les faillites. C’est pas avec le nombre de résidents que l’activité fonctionne. C’est une luxembourgeoise qui parle.

Les derniers commentaires

  • Renato le 20.11.2020 07:14 Report dénoncer ce commentaire

    HORECA c'est HOtels REstaurants CAfés le seul des trois à ne pas pouvoir faire respecter les règles ce sont les CAfés quand on voit les terrasses dès qu'il fait un rayon de soleil Les hôtels et les restaurants sont pratiquement les seuls commerces et de loin, où les règles sanitaires sont scrupuleusement respectées... le gros point noir c'est aussi les supermarchés il impossible de faire ses courses sans devoir frôler ou toucher son voisin avec les passages dans les rayons quasi bouchés par des gondoles publicitaires supplémentaires.

  • Citoyen du Monde le 20.11.2020 07:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Luxembarre 100% d'accord avec vous. J'ai toujours été fasciné par les gouvernants de notre petit pays microscopique qui s'imaginent depuis des lustres avoir la science infuse et être plus futés que le reste du monde... En voici le résultat.

  • Lev Yeukon le 19.11.2020 22:06 Report dénoncer ce commentaire

    Il ne faut pas oublier que certains croient aussi que le coronavirus ne concernent que les vieux et donc peuvent librement se faire des checks, des daps et des hugs entre potes. j'en ai encore vu ce matin.

  • Anna le 19.11.2020 22:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est tout à fait cela

  • Combien de faux positifs ? le 19.11.2020 21:40 Report dénoncer ce commentaire

    Cela dépend si maintenant les labos poussent les tests PCR jusqu'à 50 cycles d'amplification, comme en France. Si c'est le cas alors on a plein de faux positif, et dans ce cas on est en droit de se demander dans quel but le gouvernement laisse faire cela (comme en France d'ailleurs). J'espère que ce n'est pas le cas sinon plus aucune confiance dans ce qu'ils font et décideront. Pour l'instant, j'ai confiance mais avec les tests antigéniques alors le nombre de faux positifs ou faux négatifs va bondir.