Immobilier au Luxembourg

22 octobre 2019 08:00; Act: 22.10.2019 10:35 Print

Construire à bon marché devient difficile

LUXEMBOURG - La SNHBM, promoteur public, mettra en place un système qui évitera que des gens ne campent devant ses locaux.

storybild

Un quart des logements de la SNHBM font partie de son parc locatif. (photo: Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

«À côté des critères que les candidats devaient remplir, nous fonctionnions selon le principe «Premier venu, premier servi». Ce système touche à ses limites avec la pression sur le marché de l'immobilier», explique Guy Entringer, directeur de la Société nationale d'habitation à bon marché (SNHBM).

Le 2 octobre, des gens avaient en effet campé devant ses locaux pour déposer à temps leur candidature pour un projet. Malgré ce couac, la SNHBM construit plus que jamais. Selon Guy Entringer, le scénario du projet d'Alzingen ne se reproduira pas. La SNHBM réfléchit à un nouveau dispositif. Une hypothèse est un système à points. Un candidat obtient un score en fonction des critères qu'il remplit pour être placé sur une liste.

«Le prochain projet, celui d'Elmen, fonctionnera avec un nouveau dispositif», dit Guy Entringer. La SNHBM veut assumer son rôle et va continuer sur la lancée de ces deux dernières années. Elle veut agrandir son équipe, qui compte 120 personnes.

(Maurice Magar/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • ClearView le 22.10.2019 10:03 Report dénoncer ce commentaire

    Il leur en aura fallu du temps pour changer le système. Il faut dire que l'ancien système avait l'avantage de facilement permettre de favoriser ceux qui était proche de la SNHBM, au détriment des autres.

  • ha oui... le 22.10.2019 09:02 Report dénoncer ce commentaire

    siils sont capable de construire a un meilleur prix, pourquoi les autres promoteurs ne peuvent pas?

  • ça vaut vraiement la peine? le 22.10.2019 08:24 Report dénoncer ce commentaire

    Après la SNHBM, récupère bien l'argent du prix modique. Et en plus avec la bail amphytéotique on ne peut revendre qu'à la ville du Luxembourg à prix imposé par la ville

Les derniers commentaires

  • Koi le 23.10.2019 09:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Unicorn, il faut au Luxembourg, redéfini les standards de construction et d'équipements...pas besoin de paillettes dorées ni de bling bling partout, et à partir de la, le prix pourra baisser avec une obligation par la loi !

  • Tome le 22.10.2019 21:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il est un peu normal que le prix du terrain soit plus cher ici qu en Lorraine ou à Arlon. C est comme le m2 à Paris qui coute plus cher qu’à Maux ou à Melun!

  • Tome le 22.10.2019 21:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vu la lenteur des constructions et le coût du travail, avec un salaire minimum bien au dessus des pays frontaliers alors que la plupart des ouvriers ne vivent même pas ici. Pas étonnant que ce soit si cher.

  • arnaque le 22.10.2019 15:49 Report dénoncer ce commentaire

    normal regarder les tres grand pourcentage qui se prend les entrepreneurs et les patron de l'argents pareil que un fleuve ,et il paye presque pas d impots , du benef total

  • la trois le 22.10.2019 14:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    non c'est facile. 1) construire au prix juste et non au prix du marché. 2) supprimer 95% des agences immobilières qui, dans 98% des cas ne font que vendre et ont aucune connaissance de l'immobilier des travaux à faire et des frais que cela engendre..... la bulle immobilière et la spéculation dégoûtante tombera !