Mesure au Luxembourg

14 janvier 2022 07:00; Act: 14.01.2022 10:17 Print

CovidCheck au travail: «Chacun a joué le jeu»

LUXEMBOURG - Annoncée le 29 novembre 2021, la loi introduisant le CovidCheck obligatoire 3G au travail entre en vigueur samedi 15 janvier. Zoom sur la mise en place.

storybild

La loi introduisant le CovidCheck 3G obligatoire au travail entre en vigueur samedi 15 janvier. (photo: Vincent Lescaut)

Sur ce sujet
Une faute?

Annoncée par le gouvernement le 29 novembre 2021, puis votée à la Chambre le 16 décembre dernier, la loi introduisant le CovidCheck 3G obligatoire au travail entre en vigueur samedi 15 janvier. Elle stipule que l'accès au travail sera désormais strictement limité aux personnes avec un certificat de vaccination valable, à celles présentant un certificat de rétablissement (valable pour une durée de six mois), et aux personnes avec un certificat de test, soit PCR (valable 48 heures), soit antigénique rapide certifié (valable 24 heures). Elle couvre aussi le secteur des loisirs, où les clients sont soumis au CovidCheck 2G. La disposition légale court jusqu'au 28 février inclus.

1. Chocolaterie Genaveh, jouer le jeu

Alexandra Kahn, directrice depuis 2017 de la chocolaterie Genaveh à Steinfort, veille jalousement sur son personnel, volontiers qualifié de «petite famille». «Nous sommes une équipe de quinze personnes où chacun se connaît bien». Et comme la solution de repli vers le télétravail n'est pas envisageable dans un atelier de fabrication artisanale de chocolat, «nous nous sommes organisés en vue du 15 janvier, dit-elle. J'ai imprimé la liste de tout le personnel. Chacun a joué le jeu sans problème et y a inscrit son nom, ainsi que son statut vaccinal et sa date de validité».

Au sein de la chocolaterie artisanale, une seule personne n'est pas vaccinée. Un fait loin de susciter l'émoi chez Alexandra Kahn. «Tout est prévu. Elle fera un test PCR à ses frais chaque jour ou tous les deux jours dans une pharmacie, avec une flexibilité telle dans les horaires que cela empiétera le moins possible sur son organisation et celle de l'entreprise», explique celle qui ouvrira une seconde boutique en mars à Luxembourg-Ville.

Quant aux quatorze autres membres du personnel, «ils seront checkés une seule fois, dès le lancement de ce nouveau régime. On ne va pas faire un check tous les jours par la suite. Nous veillerons juste à bien respecter les délais de validité des différents certificats». Bref, pas de quoi troubler le quotidien de l'atelier Genaveh, déjà fiévreusement plongé dans les créations pascales sous les enivrantes effluves chocolatées.

2. EY, surcoût financier

Au sein du cabinet d'audit EY, le CovidCheck «sera effectué par un personnel de sécurité additionnel», qui sera «placé aux entrées du bâtiment», situé au Kirchberg. Et même si le recours au télétravail est «plus soutenu depuis la pandémie», EY a pris des mesures sanitaires afin de rendre possible le maximum de travail sur site. Ainsi, la société d'audit «ne s'attend pas à une hausse significative du taux d’absentéisme» suite à l'introduction du régime CovidCheck 3G. Si EY «soutient les mesures du gouvernement», elle prévoit néanmoins «un surcoût administratif et financier lié à l’adaptation logistique». Conformément à la stratégie du gouvernement qui consiste à maximiser la vaccination, EY «ne prendra pas en charge le coût des tests de son personnel».

3. Luxair, «des perturbations»

Si Luxair «salue l'introduction des mesures CovidCheck 3G», la compagnie aérienne «déplore toutefois quelques difficultés d'adaptation». Bien sûr, l'adoption de la nouvelle mesure, annoncée par le gouvernement le 29 novembre, avait été anticipée: dès décembre, Luxair «a travaillé à la mise en place de ces nouvelles mesures sanitaires». La société aéronautique «prévoit d’ailleurs un sureffectif de 10%» pour ce week-end, ceci «afin de pallier les absences éventuelles». Pour rappel, fin décembre déjà, Luxair déplorait «un taux d’absentéisme très haut, de 10 à 13% dans certains services, engendrant des difficultés de planification». Bien que les responsables de la société «estiment un fort taux de vaccination parmi le personnel de vol», la compagnie ne dispose «d'aucune connaissance des chiffres exacts» et «redoute des perturbations opérationnelles en raison de l’impact inconnu de l’introduction du 3G». Ainsi, «Luxair aurait souhaité connaître en avance le statut vaccinal de son personnel».

4. ArcelorMittal, badges désactivés

Chez ArcelorMittal, les listes du personnel, où chacun est censé fournir des informations sur son statut vaccinal, «sont gérées par la médecine du travail, de sorte que chaque supérieur hiérarchique n’en a aucune connaissance». Il s’agit «juste d’un numéro de badge», et les noms eux-mêmes ne circulent nulle part. À partir de là, «chaque gestionnaire de site laissera actifs les badges des personnes inscrites, «tandis que les autres seront automatiquement désactivés». Ceux qui seront dans le cas devront alors présenter un test négatif certifié.

(L'essentiel/Jean-François Colin)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Johann le 14.01.2022 07:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Comme si ces sociétés avaient le choix...

  • blablabla le 14.01.2022 08:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tout ce cirque me donne envie de vomir . Pour aller consommer , dépenser dans les grandes surfaces , Auchan, cora et compagnie , bondées de gens , pas besoin de montrer patte blanche . C’est open bar !! Si quelqu’un a une explication sur la différence épidémiologique entre ces deux situations, je suis preneur . J’aimerais comprendre , pour ensuite peut être mieux accepter .

  • Observateur le 14.01.2022 07:12 Report dénoncer ce commentaire

    Pathétique !

Les derniers commentaires

  • liane le 15.01.2022 08:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un grand merci à la vaccination et au vaccin ARN qui a déréglé mon coeur encore plus si j avais su cela je ne l aurais pas fait car en plus je leurs avais donné mes craintes mais bon

  • poy5r me lux. le 15.01.2022 06:48 Report dénoncer ce commentaire

    "Jouer le jeu"....ce ne serait pas un peu déplacé comme terme même entre guillemets?

  • realite le 14.01.2022 20:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Paul son cv aussi allez donc le lire ainsi que celui du professeur Raoult

  • luxo le 14.01.2022 18:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une parodie de démocratie vient de se jouer ! Comment peut on croire que des médecins , pseudo experts, choisis par le gouvernement puissent contredire Bettel et la ministre de la santé.

  • Un peu de bons sens le 14.01.2022 17:56 Report dénoncer ce commentaire

    Si le monde avait un peu de bon sens nous n'en serions pas là où nous en sommes avec toutes les restrictions Covid. Nous sacrifions la Jeunesse pour les boomers qui en ont bien profité de la vie. Nous ne viverons pas éternellemnt sur terre. Dés notre venu au monde nous sommes programmés pour la mort. La mort fait partie de la vie et il faut l'accepter. Le monde est tombé sur la tête

    • Paul le 14.01.2022 18:20 Report dénoncer ce commentaire

      Si les antitout avaient un peu de bon sens nous n'en serions pas là où nous en sommes avec toutes les restrictions Covid.