Gramegna satisfait

26 avril 2017 16:34; Act: 26.04.2017 18:10 Print

Croissance, emploi, dette: «Les chiffres sont bons»

LUXEMBOURG – Le ministre des Finances, Pierre Gramegna, a présenté le programme de stabilité et de croissance, mercredi après-midi, à la Chambre.

storybild

Pierre Gramegna s'est félicité de l'action du gouvernement. (photo: Editpress/Hervé Montaigu)

op Däitsch
Sur ce sujet

«Les chiffres sont bons»: l’introduction du ministre des Finances lors de la présentation du programme de stabilité et de croissance (PSC) pour la période 2017-2021, a directement donné le ton. «Bons grâce à une bonne conjoncture et grâce aux mesures prises depuis trois ans par le gouvernement».

Selon les projections du Statec, la croissance sera de 4,4% en 2017, de 5% en 2018 et continuera de progresser: entre 2013 et 2021, il devrait avoir augmenté de 37% contre seulement 13% au niveau de la zone euro. Sur le front de l’emploi, le chômage devrait poursuivre sa décrue, à 6% en 2017 et 5,7% en 2018. D’ici 2021, le Luxembourg devrait gagner quelque 60 000 emplois, le marché du travail passant de près de 420 000 personnes en 2016 à près de 480 000 en 2021.

8 milliards d'euros investis

Selon Pierre Gramegna, l’administration centrale affichera un déficit de 416 millions d’euros en 2021 contre un peu plus d’un milliard d’euros en 2017. La dette publique, à 22,2% du PIB en 2017, passera à 22,6% du PIB en 2021, toutefois très loin des 60% autorisés par Bruxelles.

Le tout sans négliger les investissements. Le ministre a rappelé que le gouvernement avait investi 8 milliards d’euros entre 2013 et 2017, «financés à 80% par des fonds propres». Il est en matière d’investissement un des meilleurs élèves de la classe de la zone euro puisqu’il y consacre 4% de son PIB quand la moyenne est à 2,6%. «Nous n'avons nul besoin d'une politique d’austérité et nous ne la voulons pas».

Les PSC et PNR (voir ci-contre), instruments de la politique de coordination européenne, seront envoyés à Bruxelles d'ici la fin du mois. La Commission européenne s'appuiera sur ces données pour - en retour - formuler des recommandations au Luxembourg.

(MC/PaT/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Bruren le 26.04.2017 19:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un bilan excellent qui repose sur des objectifs ambitieux et une approche rationnelle preuve d'un dynamisme pertinent et intelligent. Un pays qui fait de la troisième révolution industrielle le fil conducteur de son développement ne peut qu'être salué et soutenu.

  • lulu le 27.04.2017 08:41 Report dénoncer ce commentaire

    J'ai remarqué dans tout le Grand Duché des commerces fermés ! Est-ce une bonne tendance pour la prospérité ? Je pense qu'on se moque de nous en nous jetant de la poudre aux yeux...

  • JAFO le 27.04.2017 10:23 Report dénoncer ce commentaire

    Pas vraiment de quoi se plaindre. Si la situation pouvait être la même en France...

Les derniers commentaires

  • mimivergetures le 27.04.2017 10:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il ne faut pas comparer la France et le Luxembourg...il faut uniquement se concentrer sur le Luxembourg...c'est un discours sur l'état de la nation luxembourgeoise...titre de l'article.

  • JAFO le 27.04.2017 10:23 Report dénoncer ce commentaire

    Pas vraiment de quoi se plaindre. Si la situation pouvait être la même en France...

  • Mimivergetures le 27.04.2017 09:47 Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi il y a t-il encore une dette pour l'Administration Centrale...c'est dommage...je pense que ce point aurait pu être absorbé en cette période de croissance...pas en mettant moins de fonctionnaire mais en optimisant la gestion des coûts...car la fonction publique il faut la garder...c'est la base de la démocratie

  • les pieds sur terre le 27.04.2017 09:38 Report dénoncer ce commentaire

    L'accès au logement représente près de 40 % des revenus disponibles du ménage. C'est donc un sujet central de notre bien être alors qu'il n'a été que brièvement évoqué par le gouvernement. C'est dire leur enthousiasme et leur volonté de s'attaquer à ce problème endémique qui n'en est plus un lorsqu'on dispose d'un bien. Mais que diront ils à leur enfants ou petits enfants lorsqu'eux voudront accéder à la propriété ? Que le Luxembourg est un pays riche et dynamique avec plus de 5% de croissance annuel ? Mais c'est pas ça qui accroit votre pouvoir d'achat; tout au contraire !

  • lulu le 27.04.2017 08:41 Report dénoncer ce commentaire

    J'ai remarqué dans tout le Grand Duché des commerces fermés ! Est-ce une bonne tendance pour la prospérité ? Je pense qu'on se moque de nous en nous jetant de la poudre aux yeux...