Basé au Luxembourg

04 août 2021 14:38; Act: 04.08.2021 16:25 Print

CVC, un fonds qui a du goût pour le sport

LUXEMBOURG - Le rugby, la Formule 1 et maintenant le football: le fonds d'investissements CVC Capital Partners, qui a acquis mercredi 10% du capital de LaLiga, est un géant de l'investissement mondial.

storybild

CVC, un fonds d'investissement mondial qui a du goût pour le sport

Sur ce sujet
Une faute?

Le sport ne représente qu'une petite partie des 115 milliards de dollars d'actifs gérés par CVC, selon son site Internet, mais chacune de ses interventions fait grand bruit, suscitant à la fois convoitise et inquiétude. Un temps proche d'investir, avec d'autres fonds, dans le championnat italien, CVC a finalement conclu un accord avec le championnat espagnol, pour 2,7 milliards d'euros.

Le capital-investissement s'immisce dans le sport Le fonds multinational, basé au Luxembourg, est spécialisé dans le capital-investissement ("private equity" en anglais), ce qui signifie qu'il investit dans des entreprises qui ne sont pas cotées en Bourse. L'objectif est de réaliser des plus-values sur l'investissement initial: l'argent apporté par CVC doit permettre d'accélérer le développement de l'entreprise, avant qu'il ne revende ses parts. Pour le sport, qui ne représentait jusqu'à présent que quatre des 101 investissements listés sur le site Internet du fonds, CVC s'intéresse surtout aux organisateurs de compétitions.

Une possible arrivée dans le championnat italien

L'investissement n'a pas de durée fixe, mais s'inscrit plutôt dans une logique de moyen à long terme, et dix ans de présence dans un domaine d'activité est un cycle logique. Par exemple, CVC a investi pour gérer les droits commerciaux de la Formule 1 en 2006, pour un montant estimé à environ un milliard de dollars. Le fonds a réussi son pari puisqu'il a revendu sa participation en deux temps, d'abord en 2012 aux fonds Waddell&Read, BlackRock et Norges, pour une somme estimée à environ deux milliards de dollars, puis en 2016 au groupe américain Liberty Media, pour un montant estimé à au moins trois milliards de dollars.

De plus en plus de sports approchés. Depuis, le fonds s'est notamment tourné vers le rugby: il a investi en 2019 dans la Premiership, la ligue professionnelle anglaise dont il détient 27%, ou en 2020 avec 28% du Pro 14, qui réunit équipes irlandaises, écossaises, galloises, italiennes et sud-africaines. Le fonds est également en négociations avancées pour racheter une partie des droits commerciaux du Tournoi des six nations, ainsi qu'avec la Fédération australienne de rugby.

En 2021, CVC a également investi avec la Fédération internationale de volleyball. Pas encore dans le football jusqu'ici, les fonds d'investissements, dont CVC, se sont rapprochés des fédérations frappées par la crise. Le principe d'une possible association de la Ligue italienne avec les fonds d'investissement privés CVC, Advent et FSI dans la gestion des droits TV en échange de 1,7 milliard d'euros, a été approuvé à l'unanimité en novembre. Mais, selon plusieurs médias, plusieurs clubs n'y sont plus favorables, dont la Juventus et Naples, et les négociations sont au point mort. C'est finalement LaLiga qui a ouvert 10% de son capital en échange de 2,7 milliards d'euros.

(L'essentiel / AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.