Violences au Luxembourg

24 février 2021 07:00; Act: 24.02.2021 08:08 Print

Davantage de sécurité autour des écoles?

LUXEMBOURG - La bourgmestre de la capitale, Lydie Polfer, a réagi pour «L'essentiel» à la nouvelle agression à l'arme blanche qui a causé des blessures à une jeune de 18 ans.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

«C’est extrêmement inquiétant. Il faut prendre cela très au sérieux». À chaud, la réaction de la bourgmestre de Luxembourg-Ville est nette, directe. Contactée mardi par «L’essentiel», Lydie Polfer venait d’apprendre qu’une nouvelle agression à l’arme blanche, impliquant des jeunes personnes, s’était produite dans la capitale. La police venait d’indiquer qu’une fille de 18 ans avait reçu un coup de couteau lors d’une rixe devant le bâtiment de l’École européenne au Kirchberg, lundi, à 16 h 50.

Selon les premiers éléments de l’enquête, la jeune fille a été agressée verbalement par un adolescent de 17 ans, une connaissance cherchant visiblement les embrouilles. Le compagnon de la jeune majeure, âgé de 20 ans, s’est interposé en sortant un couteau, selon la police. Cela a conduit à une bagarre lors de la laquelle la fille a été blessée. Elle a été transportée à l’hôpital pour y être soignée, après avoir reçu les premiers soins sur place. Les deux autres protagonistes ont été retrouvés par la police après l’incident. Une enquête a été ouverte.

Ce nouveau fait divers résonne avec l’agression au couteau qui avait coûté la vie à Rafael, lycéen de 18 ans, fin janvier aux abords du Lycée technique de Bonnevoie. Deux mineurs soupçonnés d’en être les auteurs avaient été interpellés. «On constate une disponibilité, une nouvelle fois, à user d’une arme blanche», s’alarme Lydie Polfer, «interpellée» qu’à nouveau les faits se soient produits à proximité d’un établissement scolaire. «Cela demande une présence de sécurité autour des écoles», avance l’élue, tout en ayant à l’esprit la polémique qu’avait déjà créée le recours à une société privée de sécurité dans le quartier Gare.

(Mathieu Vacon/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • georgette le 24.02.2021 07:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Interdisez les réseaux Antisociaux et éduquer les parents qu’ils éduquent leur enfants.

  • luxembourgbestcountry le 24.02.2021 09:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    aucune sécurité

  • MacTv le 24.02.2021 09:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La plupart des parents de ce Pays ont démissionné. Maman est avec son coach, ne pas déranger, et Papa est au golf avec son assistante... Les familles luxembourgeoises nanties ont éclaté avec les priorités des uns et des autres. La carte de crédit des parents qui donne accès au distributeur fait office de compensation affective face à cette démission parentale. Il faut tout revoir et surtout responsabiliser les parents. La police a un rôle préventif et de protection, et non pas un rôle éducatif.

Les derniers commentaires

  • prof le 24.02.2021 22:00 Report dénoncer ce commentaire

    il y a depuis tj des problèmes avec les élèves et les parents de l'école européenne, c'est classique et connu

  • le canard enchaîné le 24.02.2021 18:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    les profs a 100 000 € par an plus que marre pour du mi temps congés grèves vacances scolaires covid etc se plaignent encore !!!!

  • fgi le 24.02.2021 18:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Belle conclusion. Bravo à côté de la plaque. C’est pas la répression qui va régler le problème. On va mettre en prison des parents qui ont d’autres enfants, mettre toute une famille dans la difficulté et la detresse. Et après quoi?? Ce sera une boucle infernale. Ce n’est pas la solution. Il faut plus d’éducateurs, plus de psy, plus d’enseignants et du personnel apte à aider et conseiller les familles en difficulté

  • gab 57 le 24.02.2021 18:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    vous aussi !!!!!!! bonne soirée

  • plus que marre le 24.02.2021 16:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    les prof n ont plus le droit de hausser la voix ni de donner une punition sinon papa mama vont engueler les profs