Nuage jaune

26 février 2021 22:19; Act: 27.02.2021 13:33 Print

De la radioactivité dans le sable arrivé au Luxembourg

Le nuage de sable du Sahara qui a traversé le Grand-Duché et une grande partie de l'Europe le week-end dernier était faiblement radioactif. Voici pourquoi.

storybild

La fine poussière se remarque notamment sur les voitures.

Sur ce sujet
Une faute?

Avez-vous remarqué cette fine poussière jaunâtre qui s'est déposée sur votre pare-brise à la fin de la semaine passée? Comme nous vous l’expliquions, il s'agissait en réalité de sable du Sahara transporté par le vent. Un phénomène qui a concerné une grande partie de l'Europe, y compris le Luxembourg.

Fréquent mais toujours fascinant, ce «panache de poussière saharienne» change parfois la couleur du ciel et peut faire baisser la qualité de l'air. Les scientifiques nous apprennent également ce vendredi que le sable en question est faiblement radioactif.

La faute aux essais nucléaires français dans le sud de l'Algérie dans les années 60. Le sable saharien a été durablement contaminé, et les particules radioactives sont encore identifiables 50 ans plus tard. Le dernier épisode n'a pas échappé à la règle.

Pas de danger pour la santé

Des prélèvements effectués dans l'Est de la France par le laboratoire ACRO (Association pour le contrôle de la radioactivité dans l'ouest) ont confirmé la présence de Césium 137 dans le sable transporté. Bien évidemment, seule une quantité infime de ce composant radioactif a voyagé vers l'Europe, et il n'existe pas de danger pour la santé. La situation est en revanche différente pour les habitants des régions concernées du Sahara qui vivent constamment dans un tel environnement.

L'objectif de l’association n'était d'ailleurs pas d'effrayer les populations européennes, mais bien de sensibiliser sur le danger à long terme pour l'ensemble de la planète des essais nucléaires.

(th/L'essentiel)