Au Luxembourg

01 février 2019 08:08; Act: 01.02.2019 08:57 Print

De moins en moins de délits de grande vitesse

LUXEMBOURG - Le nombre de chauffards roulant beaucoup trop vite et pris par la police a diminué de 37% de 2016 à 2018.

storybild

Au-delà de 75 km/h en agglomération, vous êtes passible du délit de grande vitesse.

Sur ce sujet
Une faute?

Les radars conduiraient-ils les pires chauffards à lever un peu le pied? En tous cas, le nombre de délits de grande vitesse constatés par la police a considérablement baissé ces deux dernières années, selon des chiffres publiés vendredi matin, par le ministre Déi Gréng de la Sécurité intérieure, François Bausch, en réponse à une question des députés DP André Bauler et Carole Hartmann. Ainsi, en 2016, 2 400 fous du volant ont été arrêtés en roulant beaucoup trop vite. En 2018, ils n'ont été que 1 508, écrit le ministre. Ce qui constitue une baisse de 37%. François Bausch ne détaille pas, en revanche, l'évolution du nombre d'excès de vitesse ordinaire.

Trois conditions doivent être remplies pour qu'un excès de vitesse soit considéré comme un délit de grande vitesse, indique la police sur son site Internet. Il faut que le vitesse autorisée ait été dépassée d'au moins 50% et 20 km/h (195 km/h au lieu de 130, 135 km/h au lieu de 90, par exemple), que le contrevenant soit récidiviste et ait déjà commis un excès de vitesse grave, et que la nouvelle infraction soit commise dans les trois ans après la première.

Les chauffards commettant un délit de grande vitesse peuvent être punis d'une amende de 500 à 10 000 euros et/ou d'une peine de huit jours à trois ans de prison.

(jw/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Sylvie le 01.02.2019 08:58 Report dénoncer ce commentaire

    Enfin une bonne nouvelle!!!

  • ipom le 01.02.2019 08:41 Report dénoncer ce commentaire

    En tout cas, on risque pas de faire un excès de vitesse entre 6h et 10h du matin et entre 15h et 20h l'après-midi/soir ...

  • Isis le 01.02.2019 08:32 Report dénoncer ce commentaire

    Ben oui, on ne roule pas trop vite dans les embouteillages!

Les derniers commentaires

  • Shaun le 02.02.2019 11:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Galileo, absolument d'accord et l'idéal serait que les constructeurs généralisent la commande vocale pour tout les équipements !

  • Galileo le 01.02.2019 12:31 Report dénoncer ce commentaire

    Distraction aussi avec ces nouveaux tableaux de bord tactiles où pour accéder au chauffage, par ex., il faut passer par des menus, sous-menus, etc. avec les yeux loin de la route. Une hérésie...

  • ladeux le 01.02.2019 11:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    vitesse et alcool au volant n'ont pas diminuer

  • MarcC le 01.02.2019 10:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La vitesse n’est toujours en cause, la preuve.

  • Supertram le 01.02.2019 09:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @André, dans le sens Hollerich-Esch on peut lâcher toute la puissance des v8 ! pas de photos !