Emploi au Luxembourg

14 mai 2019 13:04; Act: 14.05.2019 15:17 Print

Le nombre de frontaliers à l’Adem en forte hausse

LUXEMBOURG - Sur un an, le nombre de non-résidents inscrits à l’Adem a explosé. Il y a plusieurs explications et la tendance pose question pour l’avenir.

storybild

Les indemnités de chômage versées aux non-résidents ont atteint 32 millions d’euros en 2018. (photo: L'essentiel)

Sur ce sujet
Une faute?

En 2018, le marché de l’emploi au Luxembourg a connu une croissance de 3,8% et le chômage, de son côté, a baissé de 5,7% sur un an. Voilà pour synthétiser le contexte, toujours très favorable. Néanmoins, l’Adem, qui présentait son bilan annuel ce mardi matin, indique avoir ouvert 30 052 nouveaux dossiers de demandeurs d’emploi l’an passé. Soit «une hausse de 3,7% par rapport à 2017», glisse la directrice Isabelle Schlesser, et le chiffre le plus élevé de ces cinq dernières années.

Un constat qui s’explique en partie par une hausse des dossiers de demandeurs d’emploi non-résidents. «Les discussions concernant la réforme du système européen d’indemnisation chômage des frontaliers» auraient poussé plus de non-résidents à anticiper et venir s’inscrire, glisse-t-on à l’Adem. Un phénomène constaté «pendant les derniers mois de 2018» et qui «semble perdurer dans le temps» puisque 614 dossiers de frontaliers ont été ouverts pour le seul mois de mars 2019, soit une augmentation de 109% par rapport à mars 2018. Au-delà de la réforme qui pour l’instant est retardée, l’effet est «naturel car il y a beaucoup de jobs à pourvoir ici», estime Isabelle Schlesser. Mais cette hausse des personnes à suivre pourrait poser à terme «des problèmes organisationnels» et d’effectifs au sein même de l’Adem.

32 millions d’euros d’indemnités chômage aux frontaliers

Les indemnités de chômage versées aux non-résidents ont atteint 32 millions d’euros en 2018, le double par rapport à 2013 mais un chiffre finalement stable depuis 5 ans. Les demandeurs d’emploi résidents ont, eux, perçu 228 millions d’euros d’indemnités de chômage l’an passé.

«Très sensible à la conjoncture», l’emploi frontalier ne cesse en parallèle de progresser: +4,8% sur un an au troisième trimestre 2018. Ces non-résidents, en majorité Français, occupent 45% des emplois salariés du pays. Dans son bilan, l’Adem a tout de même précisé qu’au total, 16 760 personnes suivies ont retrouvé un emploi au Luxembourg, l’an dernier.

(Nicolas Chauty/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Let'z ginn le 14.05.2019 17:35 Report dénoncer ce commentaire

    Le débat entre résidents et seuls frontaliers français-belges-allemands, ce que chacun apporte et prend, est dépassé depuis bien longtemps. Le vivier des pays frontaliers du Luxembourg se tarit, aujourd'hui de plus en plus de postes sont occupés par des hongrois, polonais, bulgares, grecs etc.... Mettons-nous à la page et faisons des commentaires en phase avec 2019 !

  • Polux le 14.05.2019 15:16 Report dénoncer ce commentaire

    Comment l'Adem pourrait contrôler les frontaliers?? Le problème est là! Il y a des gens qui viennent travailler au Luxembourg de Liège. En cas de chômage payé par le Luxembourg, il pourrait très bien travailler sur Liège et tout en touchant le chômage luxembourgeois! Et ça, c'est NEE!

  • BRAK le 14.05.2019 20:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    je suis tout à fait d'accord avec Justme, c'est nous les étrangère qui cassons tout ici au Luxembourg!!! si on regarde bien c'est nous les étrangers que réclamons plus ici au Luxembourg!!! les Luxembourgeois réclament rien du tout !!! on est jamais contents...

Les derniers commentaires

  • luc le 18.06.2019 11:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Que le Luxembourg ne donne plus de compensation financière aux autres pays pour manque d’impôt

  • Unicorn le 15.05.2019 09:49 Report dénoncer ce commentaire

    L'origine de l'Adem se trouve au fond de la constitution. Et le droit au travail que l'Etat doit garantir. Elle gère surtout les indemnités, et prend en charge ceux qui ne peuvent pas exercer concrètement leur droit au travail, ceci uniquement pour rester quelque peu en conformité avec les droits de l'homme et pour éviter toute plainte anti-constitutionnelle d'un chômeur. La constitution ne concerne que les résidents permanent ou de passage. L'inscription des frontaliers, au chômage ou non, peut être toléré, mais ne doit pas faire partie de ses attributions principales.

  • ladeux le 15.05.2019 08:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    et oui, le Luxembourg a ouvert le droit au chômage pour les frontaliers car ces derniers cotisent au Luxembourg et non dans le pays de résidence et il est parfaitement normal qu'ils y aient droit. sans les frontaliers, cette main d'oeuvres bon marché, nous ne serions un pays aussi fort.

  • jacasse le 15.05.2019 08:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On ne peut pas mieux dire. Merci

  • jacasse le 15.05.2019 08:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il n’y a pas de cotisation chômage ! Lisez votre bulletin de salaire svp

    • Big fail le 15.05.2019 10:35 Report dénoncer ce commentaire

      relis ton bulletin de salaire. Il y a bien prélèvements de cotisations sociales. Indémnités de chômage tombe sous la rubrique de la sécurité sociale.

    • @Jacasse le 15.05.2019 11:09 Report dénoncer ce commentaire

      Le chomage est finance par le budget de l'etat (pas par les cotisations). Le budget de l'etat est alimente par les impots. Il y a une ligne impot sur le bulletin de salaire. CQFD.