Crise au Luxembourg

27 octobre 2020 13:00; Act: 27.10.2020 13:38 Print

De retour aux 60 heures de travail par semaine?

LUXEMBOURG – Dans certains secteurs sensibles, il sera bientôt possible de faire travailler les salariés plus longtemps, afin d’assurer le bon fonctionnement des services.

storybild

La loi concerne principalement les secteurs liés à la santé, très sollicités depuis le début de la crise. (photo: Editpress/Archives / Julien Garroy)

Sur ce sujet
Une faute?

Alors que la crise sanitaire prend une nouvelle ampleur au Luxembourg, des dispositions spéciales sont en préparation. Un avant-projet de loi présenté lundi en commission du travail prévoit de pouvoir augmenter le temps de travail «pour les salariés de services indispensables, à savoir la santé, les soins, les hôpitaux, les maisons de retraite, les laboratoires, mais aussi l’hébergement de mineurs», indique le député Georges Engel (LSAP), président de la commission.

La mesure, déjà en vigueur au plus fort de la crise sanitaire, a pour but «d’assurer le bon fonctionnement des services, alors que de nombreux salariés ont été testés positifs ou placés en quarantaine, d’où une pénurie de main-d’œuvre». Faire travailler les salariés disponibles jusqu’à douze heures par jour et 60 heures par semaine «nécessitera tout de même une autorisation du ministère du Travail», précise Georges Engel, nommé rapporteur du projet de loi, qui pourrait être voté «dès cette semaine, en même temps que le couvre-feu».

Les salariés contraints?

Les règles sur les heures supplémentaires et le droit aux congés restent en vigueur, précise le député. La loi sera limitée dans le temps, avec une validité prévue jusqu’au 31 décembre de cette année. Certains membres de la commission ont d’ailleurs soulevé les risques de burn-out pour les salariés concernés. «Nous sommes conscients de demander encore beaucoup à des personnes qui ont déjà été énormément sollicitées depuis le début de la crise sanitaire», reconnaît Georges Engel.

Les salariés pourront-ils être contraints de travailler davantage que les 40 heures hebdomadaires habituelles, s'ils ne sont pas volontaires? Interrogé par L'essentiel, le ministère du Travail a indiqué qu'il était «encore trop tôt pour répondre à cette question», car le texte «pourra encore évoluer une fois que le Conseil d’État aura donné son avis».

(Joseph Gaulier/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Esprit sceptique le 27.10.2020 13:27 Report dénoncer ce commentaire

    Tout cela sent mauvais.. Il est important d'avoir du recul et de ne pas céder à la peur. Le danger est peut-être ailleurs..

  • Carolina le 27.10.2020 13:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui pourquoi pas si on échange nos heures supplémentaires avec les employés de l'état en télétravail mdr ???? car j'en ai vu des téléglandeurs pendant que nous on suait au boulot

  • Hegel le 27.10.2020 17:48 Report dénoncer ce commentaire

    60 h par semaine, couvre feu, salaires bloqués, prix qui augmentent. Restaurants, cafés, disco, et autres loisirs fermés. Pas de rassemblements en famille. Elle est belle notre société. Vraiment, ça donne envie.Et tout ça pour 150 morts (d'une moyenne d age de plus de 80 ans). On s fouterai pas un peu de notre gueule ? non ?, vous ne voyez toujours pas ?. Tant pis, on a ce qu'on mérite.

Les derniers commentaires

  • Laangen Lulatsch le 28.10.2020 15:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si je compte tous les heures prestées, je suis déjà au 56 heures par semaine ... et ça depuis 15 années déjà

  • censuré ou pas le 28.10.2020 13:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Allez faire fructifier les fiduciaires, bons petits soldats du capitalisme. C’est le moment de justifier vos beaux salaires

  • 57 le 28.10.2020 13:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Non merci je suis infirmière à 30h par semaine et c'est tout. Ma famille avant tout

  • Economie Deriches le 28.10.2020 13:08 Report dénoncer ce commentaire

    Vive le capitalisme !

  • claude le 28.10.2020 12:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    mais stop ""tous les personnes de plus de "65 ans ne meurt pas de ce virus ""cancer , pulmonaires ,diabète ,accident ,mais cela doit plaire aux politiques ," verueux""fric et c est moi ""galons ???