À Luxembourg

15 novembre 2019 14:28; Act: 15.11.2019 18:18 Print

Des affiches «racistes» fleurissent en Ville

LUXEMBOURG - Des affiches montrant des personnes de couleur et le message «qu'ils se débrouillent» choquent de nombreux passants. Il s'agit d'une campagne de pub.

storybild

Les affiches ont choqué beaucoup de monde.

Sur ce sujet
Une faute?

De nombreux lecteurs nous ont fait part, ce vendredi matin, de leur consternation, après l'apparition de plusieurs affiches tendancieuses, à Hollerich. On y voit des personnes de couleur, souvent avec des enfants, et le message: «Qu'ils se débrouillent!» en français et en luxembourgeois («Se sollen eens ginn!»). «De tels actes blessent et sont racistes», proteste ainsi une lectrice, qui se dit «choquée». «Ces images sont racistes et inhumaines», proteste un autre lecteur, photos à l'appui.

Il avait imaginé un instant qu'il s'agirait d'une manière détournée d'attirer l'attention sur le problème du racisme, mais aucun nom d'association, ou message supplémentaire ne se trouve sur les affiches. Elles ont été placardées sur les panneaux qui cachent le chantier sur l'ancien parking, à côté de la poste, et ne portent aucune autre mention que le «message» initial. «C'est inexcusable», affirme un lecteur, choqué, qui souligne la «diversité culturelle» qui fait la richesse du pays et espère que «ceux qui ont fait ça seront retrouvés et punis».

Une campagne de pub

Contactée par L'essentiel, la police grand-ducale confirme avoir eu vent de l'affaire, à la mi-journée. Des agents sont allés sur place pour faire les premières constatations. «Les agents du commissariat gare/Hollerich» se sont rendus sur place.

Vérification faite, il s'agit en fait d'une campagne marketing, menée par une ONG qui lutte contre la faim dans les pays notamment africains. Et qui aura donc réussi son pari, puisque sa campagne fait réagir. L'agence qui a créé cette campagne a expliqué à L'essentiel que «c'était ça, le but, on voulait choquer». En allant un peu trop loin cette fois? «La campagne tombe vraiment très mal quand on voit qu'on est bombardés de propos racistes sur les réseaux sociaux suite au débat sur Being Black», enrage une lectrice.

(jw/L'essentiel)