En soutien de la police

01 décembre 2020 11:00; Act: 01.12.2020 15:29 Print

Des agents de sécurité en Ville, qu'en pensez-​​vous?

LUXEMBOURG-VILLE - La présence d'agents de sécurité dans la capitale, en soutien de la police, fait débat. Qu'en pensent les lecteurs de «L'essentiel»?

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Les débats ont été animés ces derniers jours, après la décision annoncée de la Ville d'engager une société de gardiennage et de sécurité privée pour aider la police à faire son travail dans le quartier de la Gare, et la Ville Haute, en décembre et janvier. Le ministre Déi Gréng de la Sécurité intérieure, Henri Kox, a commenté ce choix. Les entreprises de sécurité, sollicitées par L'essentiel, ont clarifié leur rôle.

Nous avons décidé, aussi, de sonder votre avis dans la rue. Que pensez-vous de la décision de la Ville de Luxembourg de faire appel à des agents de sécurité privés? «Je ne pense pas que je vais me sentir plus en sécurité. Ça restera quand même un endroit à éviter à partir d'une certaine heure, ça ne va rien changer», a répondu Barbara, 18 ans. En revanche pour Machimbo, 41 ans, «toutes les décisions qui peuvent être prises par les autorités pour améliorer la sécurité dans le quartier de la Gare sont une bonne chose».

«Beaucoup de personnes mal intentionnées»

«Il arrive que je sorte assez tard le soir du travail. Je trouve ça très bien qu'il y ait des policiers, des agents de sécurité, je me sens plus rassurée», estime Fatima, 46 ans. «Je trouve que c'est bien, c'est positif, il faut encourager ce genre d'actions même si je ne me suis jamais senti en insécurité, ni fait agresser» avance pour sa part Jonathan, 34 ans.

Enfin pour Alicia, 17 ans, la mesure à venir est aussi plutôt rassurante: «Je me suis déjà sentie mal à l'aise et stressée parce qu'il y a beaucoup de personnes mal intentionnées».

(L'essentiel/Marion Mellinger)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Coralie le 01.12.2020 14:21 Report dénoncer ce commentaire

    Des policiers, oui ! Des "agents de sécurité" ? Non ! Les Policiers sont formés, sont responsables et peuvent être tenus pour responsables, légalement ! Quelle assurance a-t-on concernant des "agents de sécurité" ? Aucune ! A chacun son rôle, à chacun son métier !

  • Durdur le 01.12.2020 14:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ca ressemble à une privatisation de la police... au lieu de prendre des agents de police on prend une société privée avec des employés privés mal payés... après quand on vous parle de grand reset... , on cherche à monnayer notre sécurité, là ou avant c’était l’était, maintenant c’est un patron privé qui va chercher à faire du profit. Mais ne croyez pas que cela reviendra moins cher...Tout cela en pleine pandémie...

  • Joe Joe le 01.12.2020 13:33 Report dénoncer ce commentaire

    Oui, mais attention à pas laisser plein pouvoir à ces agents de sécurité. A mon sens, ils ont moins la fibre "citoyenneté" que les policiers.

Les derniers commentaires

  • Jean Charles le 02.12.2020 17:28 Report dénoncer ce commentaire

    Aujourd'hui, demain ou dans cinq ans, ne perdons pas de temps !

  • Au secours le 02.12.2020 15:28 Report dénoncer ce commentaire

    Donc on recrute des privés parce que les fonctionnaires coûtent trop cher, mais comme ils ne sont pas investis des pouvoirs des forces de l'ordre, ils ne servent à rien! Tant qu'à recruter des privés pour faire le sale boulot que les fonctionnaires trop bien payés ne veulent pas faire, ils auraient pu aussi recruter quelques tchétchènes bien remontés!

  • Palamunitan le 02.12.2020 15:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je pense qu‘il faudrait faire appel au President Duterte des Philippines et on ne parlera plus de ce probleme dans 3 mois.

  • MPG le 02.12.2020 15:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour moi c’est simple temps qu’il fasse le boulot et que la sécurité règnera dans le pays pour moi je suis tout à fait d’accord nettoyer tous ces gangstérisme tous ces malfrats hors du pays

  • Dudule le 02.12.2020 10:37 Report dénoncer ce commentaire

    Excellente initiative, habitant de la ville haute j'ai déjà été témoin d'agressions, et quand j'appelle la police, ils me disent que le temps qu'ils arrivent, l'agression sera finie donc qu'ils enverront une voiture une heure après !