Au Luxembourg

30 août 2018 13:49; Act: 30.08.2018 14:24 Print

Des amendes en hausse dans le secteur bancaire

LUXEMBOURG – L’année 2017 a été très réussie pour la place financière luxembourgeoise. Mais elle s’est aussi accompagnée d’amendes pour les banques.

storybild

Le directeur général de la CSSF, Claude Marx, estime que l'année a été globalement bonne pour la place financière. (photo: Editpress)

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

La Commission de surveillance du secteur financier (CSSF) a délivré l’an dernier des amendes à hauteur de 17,5 millions d’euros, contre des acteurs de la place financière du Luxembourg. Soit pas moins de 16 millions de plus que l’année précédente.

La hausse spectaculaire est d’abord liée à la mise en place de nouvelles directives européennes, qui prévoient des amendes plus élevées, explique la CSSF dans son rapport annuel. Dans le cadre des révélations sur les Panama Papers, un total de deux millions d’euros d’amende a été dressé.

De manière générale, l’année 2017 a été bonne pour le secteur, selon le directeur général de la CSSF, Claude Marx. Même si sept banques ont cessé leurs activités, le nombre total s’est quasiment maintenu, avec 139 établissements contre 141 un an avant, grâce entre autres à des arrivées liées au Brexit. Il y aurait cependant des risques à court et moyen terme, à cause de l’instabilité politique en Europe. La place financière employait 46 000 personnes l’année dernière, soit un peu plus qu’en 2016. La CSSF elle-même est un gros pourvoyeur d’emplois, puisqu’elle a 764 personnes sous contrat dans son siège de la route d’Arlon, dans la capitale.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Motmot le 30.08.2018 16:15 Report dénoncer ce commentaire

    Insuffisant. Et que soient imposés les système bancaires à 1000% en cas d'infractions justifiées + paiement des salariés par l’institution bancaire impactée jusqu'à la pension quelque soit l'âge! (renvois de personnel non justifiée alors que bénéfices toujours plus hauts, nearshoring, suppressions de postes, ...)

  • Bernard G le 30.08.2018 14:31 Report dénoncer ce commentaire

    Une grosse campagne de contrôles s'annonce pour 2019 et cela concernera aussi le secteur de l'assurance vie.

  • kniptchen le 30.08.2018 14:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Des amendes c’est une chose mais il faut aussi responsabiliser les cadres et dirigeants.

Les derniers commentaires

  • Odin le 31.08.2018 11:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Matt les meurtriers en prison également. Regardez la gestion de la crise en Islande !!!!! En Europe les dirigeants sont sortis avec des primes et des valorisations exorbitantes etc, si vous trouvez cela normal, moi non.!

  • ladeux le 31.08.2018 10:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ces amandes ne risqueront jamais de leurs donner la moindre douleur. ils rigolent même quand ils les paient

  • recrodent balgro le 30.08.2018 18:51 Report dénoncer ce commentaire

    Je ne crois pas qu'il y a bcp de pays dont plus de 1 pour mille de la population travaille pour le regulateur financier. ca ferait 60'000 employes pour un pays comme la France ou la GB. mais c'est vrai que la plupart des regulateurs sont informatises.

  • Odin le 30.08.2018 18:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Des amendes c’est bien, mais les dirigeants en prison c’est mieux !!!!!

    • Matt le 30.08.2018 19:52 Report dénoncer ce commentaire

      Oui bonne idée et libérons les meurtriers !

  • Un vieux le 30.08.2018 17:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et pour les priver gros frodeur résident à haucharage origine rachecour