Au Luxembourg

30 janvier 2019 08:00; Act: 30.01.2019 12:25 Print

Des chantiers accélérés en faveur de la mobilité

LUXEMBOURG - Les délais de réalisation pour certains projets d’infrastructures de transport ont été raccourcis. Trois projets de lignes de tram sont concernés.

storybild

Le début des travaux du contournement de Dippach a été avancé.

Sur ce sujet
Une faute?

Le gouvernement a revu la planification de onze projets d’infrastructures et de transport, en raccourcissant les délais d’exécution, est-il mentionné dans une annexe au programme de coalition. D’un ordre de priorité 3, avec une réalisation programmée au-delà de l’horizon 2030, neuf passent à une priorité 2, avec un début des travaux prévu entre 2020 et 2030.

Trois projets de lignes de tram sont concernés. Celle sur le boulevard de Merl et celle entre la porte de Hollerich et les boulevards de Merl et de Cessange, dans la capitale. La ligne de tram rapide entre le boulevard de Cessange et Belvaux a elle aussi vu sa programmation avancer. Sur le rail, la mise à double voie du tronçon entre Rodange et la frontière française débutera avant 2030, selon le nouveau planning. Cela sera aussi le cas pour le parking relais Mamer-Capellen, le corridor de transport collectif entre Heienhaff et le parc d’activités Syrdall, ou le raccordement de la zone logistique de Contern au réseau autoroutier.

Deux contournements routiers passent de la priorité 3 à 2, celui de Dippach (E44/N5) et celui de Heinerscheid (E421/N7). Le contournement de la commune de Hosingen, dans le Nord, est l’un des deux projets à voir son ordre de priorité passer de 2 à 1. En effet, le début des travaux a été planifié d’ici 2020. La piste cyclable PC38 (Bascharage/Sanem-Gare et Dippach-Gare/Bertrange) est le second.

(Mathieu Vacon/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • immobilité@Lux le 30.01.2019 09:55 Report dénoncer ce commentaire

    et le contournement d'hesperange ?? c'est une absurdité cette route !!!

  • Romanov le 30.01.2019 09:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'était quoi la mobilité avant la guerre des peleteuses?

  • JM le 30.01.2019 14:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ils les payent avec quoi les travaux ? Entre autre, les impôts des frontaliers que tu veux interdire...

Les derniers commentaires

  • Keulen le 30.01.2019 16:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le rond point turbo du Kirchberg est un enfer !! Il y a urgence à revoir ça !!!

  • René le 30.01.2019 16:24 Report dénoncer ce commentaire

    et quoi ? les ouvriers vont bosser plus vite? la bonne blague. A cause du tram, la rue de mon taf est fermée. Sans aucune info de date. L'arrêt de bus a été supprimé ! sans aucune info des résidants et travailleurs autour (un petit mot dans la boite aux lettres, c'est trop demandé?) du coup, 20 min de marche en plus chaque jour.

  • I.F. le 30.01.2019 15:12 Report dénoncer ce commentaire

    Rien à faire du Tram! Les transport vers le nord et l'est sont les parents pauvres! Donc ce sera encore en voiture!

  • JM le 30.01.2019 14:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ils les payent avec quoi les travaux ? Entre autre, les impôts des frontaliers que tu veux interdire...

  • Boferdingue le 30.01.2019 13:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @immobilité, non non ! il faut bien desservir les habitants perdus de Itzig !