Au Luxembourg

09 avril 2019 08:00; Act: 09.04.2019 09:40 Print

Des conditions durcies pour louer des chambres

LUXEMBOURG - Au sein d'un marché de l’immobilier plus que tendu, tout est bon pour trouver un toit sur la tête. Une aubaine pour les marchands de sommeil.

storybild

Les chambres ne pourront pas être louées si elles font moins de 9 m² par occupant, entre autres... (photo: Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

Malgré quelques timides initiatives locales pour lutter contre le phénomène des marchands de sommeil, la situation perdure. Entre des chambres minuscules louées à prix d’or par des sociétés spécialisées de la location à court terme ou des cagibis proposés au-dessus de certains cafés sans accès au chauffage ou à l’eau courante, les exemples ne manquent pas.

Le législateur s’est lancé dans une chasse aux taudis. Un nouveau projet de loi sur les conditions de salubrité, d’hygiène et de sécurité des logements et chambres mis en location se trouve depuis la semaine passée entre les mains du Conseil d’État.

Moins de 9 m² par occupant, c'est interdit

Il prévoit notamment que les chambres ne pourront pas être louées si elles font moins de 9 m² par occupant. Un règlement grand-ducal précisera aussi les mesures d’hygiène et de sécurité auxquelles doivent répondre ces logements: humidité, ventilation, nocivité des murs et de l’air, hauteur des pièces ou encore équipements élémentaires.

Chaque chambre devra être déclarée auprès du bourgmestre, qui aura le pouvoir de les contrôler.

(L'essentiel/Patrick Théry)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • caro le 09.04.2019 08:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Enfin le gouvernement fait qqch contre tous ces proprios qui abusent de la misere des gens. Y a qu’à faire un tour sur Athome, Appartager ou le groupe colocation sur Facebook pour s’en rendre compte. Les photos de certains biens parlent d’elles memes ! Des lieux insalubres, des pièces aveugles, où on ne peut pas tenir debout... pour des loyers atteignant les 1000 euros. Et Luxembourg ville qui fermait les yeux... heureusement dans certaines communes comme Dudelange la chasse aux sorcières a commencé.

  • speedy le 09.04.2019 08:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    il est grand temps

  • Rose le 09.04.2019 09:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est une bonne chose, beaucoup de propriétaires louent des chambres sans aucunes hygiènes à des prix forts. Faut contrôler les chambres .

Les derniers commentaires

  • Albert L. le 10.04.2019 15:20 Report dénoncer ce commentaire

    Dans ma rue, un propriétaire loue des chambres à un prix qui, au vue des prix de marché, est certes correcte, mais comme il ne possède pas les autorisations nécessaires, ses locataires ne peuvent pas s’inscrire à cette adresse et sont sans aucun droit. La semaine dernière, j’ai découvert une annonce pour un appartement dans une commune du Nord du pays. Dans l’annonce, il est précisé que la location se fait au mois et qu’il n’y a pas de possibilité de domiciliation. Dans les deux cas, la Commune est au courant, mais n’intervient pas. Dès lors, on peut se demander à quoi servira une nouvelle loi

  • CO2 le 10.04.2019 10:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bizarrement il y a pas de pétitions pour encadrer le problème des loyers exagérés!!! faut-il les augmenter encore?!

    • Thomas le 10.04.2019 19:19 Report dénoncer ce commentaire

      Vous pouvez en lancer?

  • gege57 le 10.04.2019 06:10 Report dénoncer ce commentaire

    on laisse la bourse spéculer tranquillement sans que personne ne bouge ni même ne réglemente et la on veut empêcher la spéculation immobilière . c'est la loi de l offre est de la demande donc le prix augmente .c'est a l 'état d investir dans des habitations pour garantir des prix bas pour louer.

  • Realist le 10.04.2019 00:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ah bon Et pourquoi vous avez été contre le socialisme dans l'autre partie de Europe pendant +70 ans ? Si vous aviez y travailler, vous auriez pu avoir le logement et les aides, mais bon, il fallait travailler....

  • Est ce bien réel ? le 09.04.2019 23:24 Report dénoncer ce commentaire

    Perso, je n'ai jamais vu cela au pays ... Tout ce ramdam ne serait pas juste du buzz ? Quelqu'un a-t-il déjà vu pareille chose au pays ?

    • Natacha78 le 10.04.2019 10:12 Report dénoncer ce commentaire

      Oh oui, c'est bien réel. J'ai moi même une agence immobilière et je peux vous dire que comme j'ai les yeux grand ouverts pour mes clients potentiels je vois des choses pas clean du tout. Dieu merci il y a aussi des propriétaires qui respectent la dignité des gens et je ne travaille qu'avec ceux là. La demande de chambre à louer ( budget 500€-600€) est vraiment enorme. Et cela me fait de la peine car je pense que tout le monde devrait avoir le droit d'habiter dans, au moins,un appartement décent.