Enseignement au Luxembourg

03 octobre 2021 10:00; Act: 03.10.2021 13:15 Print

Des cours en «Phygital», nouvelle offre de Prolingua

LUXEMBOURG - L’école de langues Prolingua va proposer une offre de cours collectifs hybrides, qui mêle présentiel et distanciel.

storybild

Les élèves peuvent suivre le cours en présentiel comme à distance.

Sur ce sujet
Une faute?

En équipant ses salles de classe de caméras, micros et tableaux multimédias interactifs, le centre de langues privé Prolingua s’est doté d’une nouvelle offre de cours collectifs en «Phygital», qui s’adapte à une nouvelle demande. «Certains apprenants veulent reprendre les cours en présentiel alors que d’autres sont plus réfractaires (soit au bureau, soit en télétravail, ce qui ne permet pas de venir en présentiel). L’intérêt est d’offrir un enseignement plus flexible», explique Naouelle Tir, la directrice générale adjointe.

Le système, proposé pour la première fois au Luxembourg, a été présenté jeudi par un enseignant lors d’un cours d’anglais fictif. Grâce au dispositif technique, l’enseignant et les élèves interagissent comme s’ils étaient dans la même pièce. «Tout le monde est gagnant. Les apprenants qui ne peuvent pas se déplacer ne sont pas pénalisés», souligne Pauline, une formatrice en français.

Le projet, chiffré à pas loin de 400 000 euros et financé à hauteur de 30% par l’un des volets du plan de relance économique «Neistart», sera lancé dès octobre avec deux cours. Son lancement total est prévu pour janvier 2022. Avant la pandémie, 95% des cours collectifs de langue dispensés par Prolingua étaient assurés en présentiel. Chaque année, près de 3 500 apprenants y suivent les cours de 75 enseignants.

(yb/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Déliquescence verbale le 03.10.2021 17:21 Report dénoncer ce commentaire

    Le phygitale, encore un nouveau mot dégueulasse, comme présentiel et distanciel.

  • bi57 le 03.10.2021 13:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    À part de faire déplacer le prof, rien de bien nouveau par rapport au simple distenciel

  • Angelo51 le 03.10.2021 16:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Cela présage vraiment mal de la date à laquelle le gouvernement décidera finalement de tourner la page Covid. Avant ou après Noel, dans 10 ans, jamais.. il n’y a presque plus de décès heureusement mais ce n’est pas encore assez pour nos dirigeants pusillanimes.

Les derniers commentaires

  • Miguel le 07.10.2021 13:35 Report dénoncer ce commentaire

    la possibilité d'avoir des cours interactifs en ligne était pourtant tellement pratique... se déplacer pour aucune valeur ajoutée, pas logique.

  • Encore-et-toujours-censuré-par-l-essenti le 04.10.2021 08:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ils présentent ça comme une nouveauté alors qu'ils n'ont fait que copier un concept qui existe depuis longtemps. J'avais fait un cours comme ça avant la crise chez caplangues.

    • Nous ne sommes pas dupes, ni vaccinés le 04.10.2021 12:05 Report dénoncer ce commentaire

      Vous aussi on vous censure? Moi c'est 7 fois sur 10!

  • Déliquescence verbale le 03.10.2021 17:21 Report dénoncer ce commentaire

    Le phygitale, encore un nouveau mot dégueulasse, comme présentiel et distanciel.

    • La Chute de l'Intellect le 03.10.2021 18:41 Report dénoncer ce commentaire

      tout à fait d'accord, je m'obstine à dire "à distance", "en présence".. mais il faut croire que ça mobilise trop de neurones de bien parler

    • Tom le linguiste le 04.10.2021 14:36 Report dénoncer ce commentaire

      De nouveaux mots sortent constamment. Les langues évoluent....non ?

  • Angelo51 le 03.10.2021 16:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Cela présage vraiment mal de la date à laquelle le gouvernement décidera finalement de tourner la page Covid. Avant ou après Noel, dans 10 ans, jamais.. il n’y a presque plus de décès heureusement mais ce n’est pas encore assez pour nos dirigeants pusillanimes.

  • bi57 le 03.10.2021 13:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    À part de faire déplacer le prof, rien de bien nouveau par rapport au simple distenciel