Emploi au Luxembourg

12 juillet 2019 09:00; Act: 12.07.2019 11:21 Print

Des démarches à faire pour certains diplômés

LUXEMBOURG - Certaines professions réglementées doivent avoir obtenu une équivalence de diplômes. Une démarche facilitée par le guichet unique.

storybild

Seuls les diplômes d'infirmier et de sage-femme obtenus à l'étranger sont reconnus de façon automatique au Luxembourg.

Sur ce sujet
Une faute?

Pour avoir accès à certaines fonctions et professions au Luxembourg, il peut s'avérer nécessaire de faire homologuer ou de faire inscrire des diplômes obtenus à l'étranger. Cela peut concerner un diplôme de fin d'études secondaires, un diplôme d'études secondaires techniques (baccalauréat) ou professionnelles (DAP/CATP, maîtrise) ou encore un diplôme d'enseignement supérieur.

Mais ce service n'est pas gratuit et s'avère obligatoire pour certaines professions dites réglementées, comme le métier d'enseignant ou les métiers de la santé. Toute demande de reconnaissance d'équivalence est soumise au paiement d'une taxe de 75 euros pour un diplôme, à laquelle peuvent s'ajouter 300 euros supplémentaires si un stage d'adaptation ou une épreuve d'aptitude est nécessaire.

Hormis les diplômes de sage-femme et d'infirmier, qui sont automatiquement reconnus, chaque demande de reconnaissance de diplôme est étudiée au cas par cas. Une commission supervisée par le Service de la reconnaissance des diplômes statue en effet sur les demandes.

(Patrick Théry/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Lousi Brouhon le 12.07.2019 10:19 Report dénoncer ce commentaire

    l'article ne tient pas compte des spécificités des diplômes BENELUX qui apportent une reconnaissance automatique

  • Karin le 12.07.2019 13:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je trouve cela triste. Les diplômes obtenus dans l’Union Européenne devraient être reconnus par tous les pays de cette même union.

  • Erasmus Imago le 12.07.2019 15:34 Report dénoncer ce commentaire

    Lamentable cette opération, soit l'équivalence existe au niveau européen et il ne faut rien faire, soit il faut arrêter de faire des échanges d'étudiants entre Université en Europe. Un peu de bon sens, arrêtez cette ineptie !

Les derniers commentaires

  • Peter le 12.07.2019 16:50 Report dénoncer ce commentaire

    Eh oui, vouloir et être autorisé à travailler devient de plus en plus compliqué. Procédures obligent.

  • Erasmus Imago le 12.07.2019 15:34 Report dénoncer ce commentaire

    Lamentable cette opération, soit l'équivalence existe au niveau européen et il ne faut rien faire, soit il faut arrêter de faire des échanges d'étudiants entre Université en Europe. Un peu de bon sens, arrêtez cette ineptie !

  • Karin le 12.07.2019 13:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je trouve cela triste. Les diplômes obtenus dans l’Union Européenne devraient être reconnus par tous les pays de cette même union.

  • Arrow le 12.07.2019 13:25 Report dénoncer ce commentaire

    Cela ne devrait pas être necessaire entre pays de l'union europeenne.

  • Lousi Brouhon le 12.07.2019 10:19 Report dénoncer ce commentaire

    l'article ne tient pas compte des spécificités des diplômes BENELUX qui apportent une reconnaissance automatique