Au Luxembourg

11 septembre 2018 15:24; Act: 11.09.2018 15:55 Print

Des ex-​​bureaux de poste transformés en logements

LUXEMBOURG - POST Luxembourg et le Fonds du logement ont signé une convention pour créer des logements subventionnés dans d'anciens bureaux de poste.

storybild

POST Luxembourg et le Fonds du logement sont tombés d'accord pour donner une nouvelle vie à d'anciens bureaux de poste.

Sur ce sujet

Six anciens bureaux de poste vont bientôt connaître une nouvelle vie et seront transformés en logements locatifs subventionnés. Ce mardi, les responsables du Fonds du logement et de POST Luxembourg ont signé une convention en ce sens, en présence d'Étienne Schneider, ministre de l’Économie, et Marc Hansen, ministre du Logement.

Les bâtiments concernés se situent pour la plupart dans des quartiers bien desservis et centraux. Certains hébergeront un bureau de poste au rez-de-chaussée. Le prix total de la transaction s’élève à globalement 6 millions d’euros.

Analyse détaillée en cours

Concrètement, le Fonds du logement s’est engagé à acquérir dans les mois qui viennent les sites de Remich, Kayl, Troisvierges, Esch-sur-Sûre, Useldange et Wecker. Huit appartements seront immédiatement disponibles. Ce nombre grimpera à 13 (appartements et maisons unifamiliales) après des travaux de rénovation et de réaménagement. Les bureaux de poste à Kayl et à Troisvierges resteront opérationnels.

Le Fonds du logement pourrait dans un proche avenir reprendre d’autres sites pour les transformer en logements subventionnés. Une analyse détaillée est en cours.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • bien le 11.09.2018 19:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Whitney : c est bien le soucis le fond Du logement n est pas que pour les pauvres( les gens ont hontes de cette étiquette ) MAis Aussi pour la classe moyenne dont les fonctionnaires . Les logements coûtent en privée Si chers que seuls les plus riches peuvent acheter De nos jours MAis ( en plus en couple) DOnc il faut de plus en plus des logements accessibles pour tous( PAs que les pauvres )

  • Annonces Electoralistes! le 11.09.2018 19:11 Report dénoncer ce commentaire

    Merci pour les services de proximité! Maintenant en lieu et place de Remich où devrons nous aller! En plus ces logements n'ont pas de places pour les voitures ni de parties externes privatives. Encore des logements pour les femmes divorcées et les nouveaux arrivants! Les papas n'ont rien.

  • Whitney le 11.09.2018 18:36 Report dénoncer ce commentaire

    L'image de ce petit bureau de Postes me fait penser à celle de Tétange. Le démantèlement, c'est affreux, mais sers au moins à reloger des gens pauvres.

Les derniers commentaires

  • bien le 11.09.2018 19:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Whitney : c est bien le soucis le fond Du logement n est pas que pour les pauvres( les gens ont hontes de cette étiquette ) MAis Aussi pour la classe moyenne dont les fonctionnaires . Les logements coûtent en privée Si chers que seuls les plus riches peuvent acheter De nos jours MAis ( en plus en couple) DOnc il faut de plus en plus des logements accessibles pour tous( PAs que les pauvres )

  • Annonces Electoralistes! le 11.09.2018 19:11 Report dénoncer ce commentaire

    Merci pour les services de proximité! Maintenant en lieu et place de Remich où devrons nous aller! En plus ces logements n'ont pas de places pour les voitures ni de parties externes privatives. Encore des logements pour les femmes divorcées et les nouveaux arrivants! Les papas n'ont rien.

  • Whitney le 11.09.2018 18:36 Report dénoncer ce commentaire

    L'image de ce petit bureau de Postes me fait penser à celle de Tétange. Le démantèlement, c'est affreux, mais sers au moins à reloger des gens pauvres.

  • ladeux le 11.09.2018 16:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On aurait bien voulu garder nos superettes nos postes dans les villages.