Au Luxembourg

28 octobre 2018 18:46; Act: 29.10.2018 10:21 Print

Des jeunes ont pu tester la vie de pompier

SOLEUVRE - Des jeunes membres du centre d'incendie et de secours de SaDiff ont réalisé une simulation d'intervention, ce dimanche après-midi.

Sur ce sujet

«Mon rêve, c’est de devenir pompier. Je participe depuis quatre ans à la journée "Pompiers professionnels". Chaque année, nous apprenons quelque chose de nouveau. Nous avons même été réveillés dans la nuit pour une intervention simulée», s’enthousiasme Daniela, 13 ans. Des parents manifestement très fiers étaient sur place hier au Centre d’incendie et de secours SaDiff à Soleuvre pour voir 38 enfants âgés de 8 à 16 ans s’exécuter comme des grands à l’occasion de cette journée annuelle «Pompiers professionnels».

Répartis en trois équipes, lors de la «grande alerte générale» simulée, les jeunes stagiaires ont dû démontrer au public comment venir au secours d’un individu coincé sous une voiture et comment éteindre un véhicule en flammes. «J’étais un des chefs de section. J’ai dû diriger mon équipe en attribuant une tâche à chacun, ou encore en vérifiant leur matériel. C’est un rôle à très haute responsabilité, même en simulation», explique ainsi Gabriel, 15 ans.

Les jeunes ont pu compter avec l’aide de leurs moniteurs. «Nous initions les enfants à des interventions qui arriveront quand ils seront chez les grands, précise Nelson Lopes, moniteur adjoint. L’objectif est de bien les préparer au niveau psychologique au rythme de ce métier. Par la même occasion, ils découvrent s’ils sont faits ou non, pour un jour exercer la profession de pompier».

Diaporama: Des jeunes pompiers ont montré leur talent

(Ana Martins/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • White Wolf le 29.10.2018 08:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo les jeunes, je soutiens les pompiers ! heureusement que vous êtes là !

Les derniers commentaires

  • White Wolf le 29.10.2018 08:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo les jeunes, je soutiens les pompiers ! heureusement que vous êtes là !