Agriculture au Luxembourg

15 janvier 2021 11:07; Act: 15.01.2021 13:32 Print

Des légumes du pays? Lentement, ça pousse...

LUXEMBOURG - En 20 ans, les surfaces agricoles consacrées à la production de légumes sont dix fois plus importantes au Grand-Duché. Mais le bio peut mieux faire...

storybild

Pour pouvoir manger des légumes produits au Luxembourg, les exploitants agricoles du pays ont encore du pain sur la planche. (photo: Editpress/Isabella Finzi)

Sur ce sujet
Une faute?

Alors que le glyphosate vient d'être interdit au Luxembourg depuis le 1er janvier 2021, des questions se posent désormais sur la production de légumes au Luxembourg.

En partant du constat que la production de légumes reste une «production de niche» au Grand-Duché, les députés André Bauler et Gusty Graas ont tenté de savoir, via une question parlementaire, combien d'exploitations participaient à cette activité au pays et combien d'entre elles s'étaient tournées vers l'agriculture qualifiée de «biologique»?

Une progression lente depuis 20 ans

Selon Romain Schneider, ministre de l'Agriculture, de la Viticulture et du Développement rural, lors de l'année 2020 qui vient de se terminer, 177 hectares de surface, parmi 88 exploitations agricoles, sont consacrés à la production maraîchère au Luxembourg. Seulement 15% de cette surface (soit 27 hectares dans dix fermes) sont «certifiés en agriculture biologique».

C'est peu, mais c'est un peu plus tous les ans depuis une vingtaine d'années. À titre d'exemple, en 2000, seize hectares de surface agricole étaient consacrés à la production de légumes et de fraises. 20 ans plus tard, ce chiffre est onze fois plus important. Quant au nombre d'exploitations concentrées sur ce type de production, il est passé de sept exploitations à 88 exploitations sur la même période de temps: soit douze fois plus en 20 ans.

(fl/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Vindulux le 15.01.2021 15:02 Report dénoncer ce commentaire

    @ agridev: Surtout pas l'aquaponie et les projets verticaux sont des systèmes totalement artificiel, gros émetteurs de Co2 et consommateur de pétrole. La permaculture n'a pas de rendement égal ou supérieur, car ce n'est pas une méthode de culture, mais une philosophie. Il n'y a que le travail manuel qui peut être plus performant et mois gourmand d’espace que le maraîchage chimique, classique, bio ou respectant les design de la permaculture. Par contre pour le jardinage de loisir suivre les concepts de la permaculture est certainement l'option qui procure le plus de plaisir et de convivialité

  • écolo le 15.01.2021 15:19 Report dénoncer ce commentaire

    Aujourd'hui nous importons 96% des fruits et légumes que nous mangeons et notre ministre se félicite d'avoir en 20 ans multiplié par 11 la production locale. Dans combien de siècles, nous arriverons à couvrir les besoins en légume de la population sachant que l'objectif pour 2050 et le millions de résidents? Raisonner en surface est ridicule surtout si entre les roues d'un tracteur on plante 1 salade tous les 50 cm, alors que sur 1 m2 j'arrive à en planter 25 à la main et faire 6 récoltes dans l'année et avec le double de surface j'ai une salade pour chaque jours de l'année, même sous la neige

  • lacoco le 15.01.2021 13:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    tout cela va dans de bonnes voies. regardons ailleurs et inventons. il existe des solutions saines.

Les derniers commentaires

  • Steph le 16.01.2021 08:32 Report dénoncer ce commentaire

    Les légumes du Luxembourg, c’est le béton, non ?

  • POW le 15.01.2021 21:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et la marijuana?

  • veritis le 15.01.2021 20:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    20km2 de terres agricoles transformées en cages à poule ( logement).... donc non, il y a pas plus de terres transformées en potager géant. on change juste d'agriculture intensive.

  • bibi le 15.01.2021 19:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @vindululux: avez vus de informations sur cette émission de CO2. Un peu partout sur le net je vois l’inverse. De plus je ne vois pas d’où proviendrait le CO2 dans un système aquaponique.

    • vindulux le 16.01.2021 15:09 Report dénoncer ce commentaire

      Regardez, comment et avec quoi est construit une ferme en aquaponie. Observez comment fonctionnent ces fermes et comment sont nourris les plantes. Des plantes sensées nous maintenir en bonne santé méritent mieux qu'une lumière artificielle et les pieds dans un engrais liquide (déjections de poisson, d'animaux de ferme ou résidus des stations d'épuration)

  • Jack le 15.01.2021 16:50 Report dénoncer ce commentaire

    Et quand est-ce qu'on pourra faire pousser de la bonne beuze bio?