Initiative au Luxembourg

07 décembre 2020 09:00; Act: 07.12.2020 09:35 Print

Des lycéens veulent améliorer le tri des déchets

DIFFERDANGE/WALFERDANGE – Quatre lycéens ont conçu deux poubelles de tri sélectif, à placer au centre-ville de Differdange.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

«Nous voulons inciter tout le monde à bien faire le tri des déchets, car cela nous semble très importants». Raquel, 21 ans, est très motivée par son projet lycéen, réalisé dans le cadre de son année de 1re au Lycée technique de Lallange, à Esch. Avec Hugo, Abigael et Abilio, tous âgé d’environ 20 ans, ils se rendent tous les samedis au Centre d’initiative et de gestion locale (CIGL) de Walferdange, pour concevoir des poubelles. Celles-ci seront installées dans le centre de Differdange, les deux instances étant déjà habituées à travailler ensemble.

Dans l’atelier du CIGL, les deux grands bacs en bois pouvant accueillir plusieurs poubelles sont disposés sur le sol, en attendant la finition. Si les jeunes ne peuvent pas utiliser les plus grosses machines, pour des raisons de sécurité et d’assurance, ils manient la ponceuse et la peinture, après s’être occupé du design. L’ornement définitif a été trouvé après plusieurs essais infructueux.

«Ils sont très motivés»

«Cela change des cours théoriques, c’est la première fois que je gère un projet concret», s’enthousiasme Abigael. «Nous apprenons beaucoup avec cet atelier, très intéressant», renchérit Hugo. Les deux poubelles seront placées en janvier dans l’avenue de la Liberté, à Differdange. «Nous ferons une vidéo explicative, pour que les gens sachent dans quel bac jeter leurs déchets», précise Abilio. Tous savent qu’ils faudra un peu de temps avant que les habitants prennent les bonnes habitudes.

Trouver un employeur n’a pas été évident dans le contexte actuel, mais les quatre jeunes ont persévéré. «Ils sont très motivés», a indiqué Philippe Reuter, du service écologie de Differdange, qui fait office de «donneur d’ordres». «Il y a la crise sanitaire, mais il ne faut pas oublier la crise climatique, donc c’est important que les jeunes se mobilisent», glisse-t-il. Il est venu samedi rendre visite à ses jeunes, dont le travail est encadré par le CIGL. «Les jeunes travaillent bien et leur projet rejoint notre philosophie», se réjouit Lola Artigao, chargée de direction.

(Joseph Gaulier/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Pol le 07.12.2020 09:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je trouve fantastique que les jeunes s’ intéressent au tri. C est l avenir. Les déchets sont beaucoup plus silencieux que le Covid mais malheureusement beaucoup beaucoup plus lourds de conséquences.

  • Solution le 07.12.2020 12:49 Report dénoncer ce commentaire

    Le plus simple ne serait-il pas d'interdire une fois pour toute les plastiques (sacs, emballages, etc.).

  • liberté le 07.12.2020 09:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    voilà une bonne initiative et idée. comme quoi certains jeunes sont très motivés et impliqués, maintenant il faut que tout le monde y prenne conscience, il faut laisser le temps au temps..bravo. (PS)greta prend s'en de la graine. sa au moins c'est du concret....

Les derniers commentaires

  • Ali Baba au Rhum et les 40 voleuses le 07.12.2020 15:07 Report dénoncer ce commentaire

    Allez plutôt étudier pour pouvoir quitter la maison avant 26 ans...

    • Medjed le 07.12.2020 16:35 Report dénoncer ce commentaire

      Voila quelqu'un qui se sent attaqué par des jeunes qui font quelque chose dans leur vie...

  • lacoco le 07.12.2020 14:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    déjà que les profs ou leurs parents leur enseignent qu'on mette les déchets dans une poubelle. quand on les regarde pendant leur pause de midi ou réunion en bande dans un parc ou parking, il y a partout des déchets alors qu'il y a des poubelles autour !

  • Tout con le 07.12.2020 12:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    s'ils veulent améliorer les tris de déchets, qu'ils apprennent déjà à vivre sans produire beaucoup de déchets et ça...c'est plus difficile que fabriquer une poubelle !

  • Solution le 07.12.2020 12:49 Report dénoncer ce commentaire

    Le plus simple ne serait-il pas d'interdire une fois pour toute les plastiques (sacs, emballages, etc.).

  • Marseille le 07.12.2020 11:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c'est pas qu'ils sont motivés à ce projet mais forcé car chaquins qui connait differdange sais qu'il y a la plupart qui remplissent la tolle de schrassig