Sécurité au Luxembourg

27 mai 2020 10:21; Act: 27.05.2020 11:22 Print

Des masques non conformes ont été détruits

LUXEMBOURG – La ministre de la Santé a indiqué mercredi que des masques présentant des risques avaient été repérés au Luxembourg et retirés du marché, avant d’être détruits.

storybild

Les masques n'ont pas été commercialisés. (photo: RAPEX/EU)

Sur ce sujet
Une faute?

En contrôlant les masques arrivés de l’étranger, les autorités luxembourgeoises se sont aperçues que certains n’étaient pas conformes aux règles sanitaires et présentaient un risque, en ce sens que la protection de l’utilisateur n’était pas assurée. C’est ce qu’a indiqué mercredi Paulette Lenert (LSAP), ministre de la Santé, en réponse à une question du député Jeff Engelen (ADR).

Les masques manufacturés qui arrivent au Luxembourg proviennent de Chine, avait indiqué le ministère de la Santé au début de l’épidémie, même si d'autres sites de production ont vu le jour depuis. L’Institut luxembourgeois de la normalisation, de l’accréditation et de la sécurité et qualité des produits et services (ILNAS) vérifie notamment que les normes chinoises appliquées pour ces produits correspondent à des standards européens.

L’ILNAS a retoqué certains lots défectueux, précise la ministre de la Santé, sans indiquer le nombre de produits concernés. Ils ont été bloqués et détruits, mais à aucun moment commercialisés. Les autorités européennes signalent aussi des non-conformités aux États membres. Sur les quatre types de masques repérés le 24 avril, deux n’ont jamais été livrés au Luxembourg, tandis que la traçabilité des deux autres reste à l’étude. C’est aussi le cas des 16 autres lots signalés entre le 1er et le 25 mai, dont la présence au Luxembourg n’est encore ni confirmée ni infirmée.

(jg/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • gustav le 27.05.2020 17:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    quand je vois les gens avec des masques fait maison je me dis que n’importe quoi devant ton nez et surtout ta bouche fait l’affaire

  • sandra le 27.05.2020 12:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pourquoi la photo de l'article n'est plus la même que ce matin ? ce matin c'était une photo de boîte de masques identiques à celle que j'ai reçu

  • Nomie le 27.05.2020 13:14 Report dénoncer ce commentaire

    Conformité ? Le sigle CE , c'est le producteur qui le met sur la boite sans contrôle aucun ! Valeur de conformité très douteuse si pas de contrôle test !

Les derniers commentaires

  • lebeau le 28.05.2020 18:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Martine d ou vient le mois d’avril ?

  • lebeau le 28.05.2020 16:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et bien ceux que j’ai reçu aujourd’hui sont périmés depuis 2009

    • Martine le 28.05.2020 16:53 Report dénoncer ce commentaire

      Réfléchir! Il faut lire sur la boîte la date de fabrication et de péremption de droite à gauche. Les masques ne sont pas périmés depuis 2009. Ils ont été fabriqués le 09/04/20 et sont périmés le 08/04/22.

  • ries lux le 28.05.2020 11:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    enfin les personnes raisonnent, entièrement de votre avis, mais combien d'européens vont fire ce choix crucial,?

  • jacques le 28.05.2020 09:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et les masques de ces apprentis couturières qui sont pourtant déclarés mais qui n’ont fait aucun test et qui le vendent 8 euros... on en parle ??? Un beau business ces masques...

  • Et nous le 28.05.2020 08:27 Report dénoncer ce commentaire

    dans ceux que nous avons reçu de notre commune, le paquet à peine ouvert, 5 sont déjà défectueux. Un élastique qui ne tient pas :(