Centrale au Luxembourg

27 octobre 2016 10:45; Act: 27.10.2016 12:30 Print

Des mesures pour les 14 salariés de Twinerg

ESCH-SUR-ALZETTE - L'OGBL et la direction de la centrale qui va fermer ses portes ont négocié un plan social. Des mesures financières ont notamment été trouvées.

storybild

Le site sera démantelé en début d'année prochaine. (photo: Editpress/Fabrizio Pizzolante)

op Däitsch
Sur ce sujet

L'OGBL et la direction de la centrale TGV (Turbo-gaz-vapeur) Twinerg ont trouvé un accord, a annoncé le syndicat jeudi matin. Les négociations autour d'un plan social pour les 14 salariés actuels de l'entreprise, débutées le 6 octobre, ont abouti.

Cinq salariés se sont vu proposer un emploi dans une société appartenant à l'un des actionnaires de Twinerg: Engie (65%), Enovos (17,5%) et ArcelorMittal (17,5%). D'autres propositions de ce type pourraient suivre. Pour les autres salariés, des mesures d'accompagnement sont prévues, notamment des indemnités extralégales et un préavis prolongé pour ceux qui n'auraient pas retrouvé de travail à l'issue du préavis légal.

Un démantèlement qui durera plus d'un an

Actuellement, 14 salariés sont encore présents dans l'entreprise, soit trois de moins qu'au début de l'été, lorsque la fermeture du site avait été annoncée. Ils ont tous participé à un bilan de compétence, a précisé l'OGBL.

Les actionnaires avaient décidé en juillet de fermer le site faute de perspectives économiques suffisantes. Depuis lors, la centrale n'a plus produit d'électricité, a précisé Electrabel, contacté par L'essentiel. Elle sera démantelée prochainement, mais aucun calendrier précis n'est encore décidé: «c'est une opération lourde, cela prendra plus d'un an pour remettre le lieu en état. Certains salariés resteront sur le site pour participer au démantèlement».

(jg/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • NRJman le 27.10.2016 14:31 Report dénoncer ce commentaire

    Et actuellement le réseau européen de l'énergie est en besoin d'électricité...le but est au final d'augmenter le prix du MW sur le marché spot de l'électricité...sacrifié pour le futur bien être du consommateur...cad augmentation continue de la facture d'électricité...elle est belle l'Europe de L'Energie...;

  • Nomi le 27.10.2016 18:46 Report dénoncer ce commentaire

    C'est bien incompréhensible que cette centrale ne soit pas rentable avec un facteur de rendement de plus de 80%. (Electricité et vapeur). Dans le monde, ce genre de centrale qui est mise en service régulièrement ! Incompréhensible ! En plus Electrabel a des centrales nucléaires à l'arrêt !

  • résisent de Belval le 28.10.2016 09:11 Report dénoncer ce commentaire

    quand vous arrivez sur Belval, il y a un panneau qui parle du chauffage urbain de la zone grâce à la centrale afin d'être clean écologiquement....mais si elle s'arrête, qui compense son énergie produite pour les bâtiments de la zone qui en plus sont vendus très chers par rapport à ce gain "écologique"..;si on revend, cela n'aura plus la même valeur, aucun journaliste ne peut-il creuser aussi par rapport à cela? on va mettre de simples chaudières au gaz ou fioul ? je ne vois pas d'éolienne ou de panneaux solaires pouvant être efficace à la place jour et nuit...

Les derniers commentaires

  • résisent de Belval le 28.10.2016 09:11 Report dénoncer ce commentaire

    quand vous arrivez sur Belval, il y a un panneau qui parle du chauffage urbain de la zone grâce à la centrale afin d'être clean écologiquement....mais si elle s'arrête, qui compense son énergie produite pour les bâtiments de la zone qui en plus sont vendus très chers par rapport à ce gain "écologique"..;si on revend, cela n'aura plus la même valeur, aucun journaliste ne peut-il creuser aussi par rapport à cela? on va mettre de simples chaudières au gaz ou fioul ? je ne vois pas d'éolienne ou de panneaux solaires pouvant être efficace à la place jour et nuit...

  • shooter le 27.10.2016 23:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi ne pas la transformer en centrale à gaz éco? on y fait venir du lisier des déchets végétaux qui par leurs dégradation apportent l'énergie nécessaire pour que cette centrale reste rentable!?

  • Nomi le 27.10.2016 18:46 Report dénoncer ce commentaire

    C'est bien incompréhensible que cette centrale ne soit pas rentable avec un facteur de rendement de plus de 80%. (Electricité et vapeur). Dans le monde, ce genre de centrale qui est mise en service régulièrement ! Incompréhensible ! En plus Electrabel a des centrales nucléaires à l'arrêt !

    • logique écologique!! le 27.10.2016 19:31 Report dénoncer ce commentaire

      surtout au prix actuel de l'énergie sur le marché.....plus de 90 euros le MW....mais on préfère faire tourner des centrales charbons plus polluantes, plus mauvais rendement...mais taxe carbone à ras des pâquerettes et charbon "donné"...c'est le choix de l'Allemagne et c'est l'énergie que les Luxembourgeois achètent sans le savoir ou bien en ferait les yeux...puisque c'est ailleurs qu'on émet le CO2....cela arrange beaucoup de monde cette fermeture...

  • NRJman le 27.10.2016 14:31 Report dénoncer ce commentaire

    Et actuellement le réseau européen de l'énergie est en besoin d'électricité...le but est au final d'augmenter le prix du MW sur le marché spot de l'électricité...sacrifié pour le futur bien être du consommateur...cad augmentation continue de la facture d'électricité...elle est belle l'Europe de L'Energie...;