À Luxembourg

13 octobre 2020 14:44; Act: 13.10.2020 15:10 Print

Des militants du climat interpellent les députés

LUXEMBOURG – Des associations environnementales ont affiché ce mardi des slogans devant le Cercle cité, juste avant la reprise des débats de la Chambre des députés.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Les députés ont reçu un accueil militant mardi, avant la reprise des débats en séance plénière. Des militants de différentes associations environnementales ont disposé de grandes affiches et pancartes sur la place d’Armes, et devant le Cercle cité, où se tiennent les séances de la Chambre des députés.

Des slogans destinés à frapper les esprits ont été affichés. «L’idée est de rappeler que la question climatique n’a pas disparu. Au contraire, le climat doit rester une priorité», selon Delphine Dethier, de Votum Climat. Elle dénonce des enjeux oubliés du débat ces derniers mois et rappelle que des engagements passés n’ont pour l’instant pas été tenus, comme «l’augmentation des accises sur les carburants». La militante espère que «la crise sera finalement une chance, en axant la relance sur une économie plus verte».

La relance et l’écologie vont d'ailleurs être évoquées, ce mardi après-midi, à la Chambre des députés. Xavier Bettel, Premier ministre, y tient son discours sur l’état de la Nation.

(Joseph Gaulier/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Serge le 13.10.2020 14:58 Report dénoncer ce commentaire

    Oui sauvons le climat, vite une centrale nucléaire au Luxembourg pour éviter l'électricité fabriquée dans les centrales au charbon en Allemagne.

  • Unicorn le 13.10.2020 16:53 Report dénoncer ce commentaire

    Les premiers militants publics du réchauffement climatique remontent aux années ...1950, on n'a pas écouté mes parents, on ne m'a pas écouté, et on n'écoutera pas nos enfants, la seule voix écoutée est celle du profit, la présente pseudo-écologie qui ne fait que se préparer à exploiter la planète d'autres manières, en attendant que l'exploitation des ressources actuelles deviendra peu profitable en demandant autant d'énergie pour les extraire qu'elles en produiront.

  • Charles_attend le 13.10.2020 16:48 Report dénoncer ce commentaire

    Oui c'est ^certain qu'étalés par terre, invisibles, ces slogans ont dû frapper l'opinion..

Les derniers commentaires

  • Plop le 13.10.2020 20:32 Report dénoncer ce commentaire

    La consommation de viande représente plus d’émission de co2 que tout le secteur du transport réuni.

  • nickname le 13.10.2020 19:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il n’est pas tenu compte de la disparition quasi totale de nos forêts à cause des nuisibles qui tuent nos forêts. Le Co2 continuera donc à augmenter rapidement et donc l’adaptation climatique. Maintenant que le Mouveco est représenté au gouvernement ne faudrait-il pas s’attaquer à ces insectes et nuisibles qui tuent totalement nos forêts?

  • nickname le 13.10.2020 18:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il n’est pas tenu compte de la disparition quasi totale de nos forêts à cause des nuisibles qui tuent nos forêts. Le Co2 continuera donc à augmenter rapidement et donc l’adaptation climatique. Maintenant que le Mouveco est représenté au gouvernement ne faudrait-il pas s’attaquer à ces insectes et nuisibles qui tuent totalement nos forêts?

  • Antonio le 13.10.2020 18:34 Report dénoncer ce commentaire

    Que l'homme soit présent ou non sur la terre celle ci se réchaufferait de toutes façon. Les carottages de glace effectué en Antarctique le prouvent. Tout les 10000 ans environs la terre se réchauffe pendant une période de 1000 ans cette période à commencé milieu du XX siècles. Toutes cette comédie autour de ce réchauffement permet au gouvernement de lever de nouvelle taxes.

  • ouboudou le 13.10.2020 18:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourtant, beaucoup ne sont pas d’accord avec ces gens et beaucoup en ont assez de leur façons d’agir anti-démocratique...