Au Luxembourg

29 septembre 2020 12:01; Act: 29.09.2020 13:16 Print

Des plaintes par centaines contre le secteur touristique

LUXEMBOURG - Le Centre européen des consommateurs du Luxembourg a enregistré une hausse de 348% des plaintes contre les hôtels et de 123% contre le transport aérien.

storybild

Les annulations de vols ont été très nombreuses en raison de la pandémie.

Sur ce sujet
Une faute?

«Les compagnies n'étaient pas initialement en mesure de rembourser les billets dans le délai légal de sept jours. Toutefois, plus de six mois après le début de la pandémie en Europe, il est temps que les consommateurs reçoivent un remboursement pour leurs vols annulés», martèle Karin Basenach, directrice du Centre européen des consommateurs (CEC) du Luxembourg.

Le CEC a pour vocation d'aider gratuitement les consommateurs dans leurs litiges de consommation transfrontaliers. Dans un communiqué publié ce mardi, il fait état d'un nombre de plaintes en pleine explosion. De janvier à septembre 2020, le nombre de plaintes introduites a déjà augmenté de 52% par rapport à l'année 2019. Les plaintes liées au tourisme sont légion. Le secteur, impacté de plein fouet par la crise du coronavirus, a vu de nombreux vols et voyages annulés.

«Une perte financière après avoir perdu leurs vacances»

Ainsi, sur les 3 471 dossiers enregistrés depuis le début de l'année par le CEC, 1 343 concernent le tourisme, notamment les vols en avion. Les plaintes liées au secteur aérien explosent littéralement de 123%, passant de 311 en 2019 à 694 lors des neuf premiers mois de 2020. Ce qui incite le CEC à taper du poing sur la table. «Les droits des consommateurs doivent être respectés pour que ces derniers n'aient pas à subir une perte financière, après avoir perdu leurs vacances».

Les hôtels et campings également subissent les réprimandes des consommateurs, avec 345 dossiers, soit 348% de plus que les 77 de 2019. Le CEC note que les consommateurs sont «encore nombreux à attendre une réponse des compagnies aériennes, suite à l'annulation d'un vol ou en attente d'un remboursement de la part d'un hôtel ou d'un camping». Si vous n'avez toujours rien vu venir, le CEC se propose d'étudier votre cas pour vous aider.

Des difficultés pour les consommateurs à mettre en lien avec le trou d'air subi par le secteur touristique. Il y a quelques jours, nous vous expliquions que les agences de voyages prévoyaient une baisse de 70 à 80% de leur chiffre d'affaires cette année et de 30 à 40% l'année prochaine...

(jw/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Thor le 29.09.2020 13:09 Report dénoncer ce commentaire

    Quand c'est le client qui demande de la flexibilité concernant son vol pour des raisons x, les compagnies aeriennes s'en foutent, et le client perd son argent. Quand se sont les compagnies aériennes a avoir des soucis, le client est obligé d'accepter les conditions de flexibilité requise. Si mon vol a été annulée pour cause de COVID, je demande a être remboursé tout de suite, et non après un an (n'est-ce pas AirFrance?), et non, je ne veux pas de votre voucher!

  • Phi le 29.09.2020 13:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il Se fait bien vivre avec l‘argent des autres , comme l‘Etat avec les impôts du petit de la route , car on veut pas les 250 millions de Beszos Amazon.

  • bestcountry le 29.09.2020 13:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les entreprises concernées sont très très riches, qu'elles remboursent d'abord tous ceux et celles concernées, ensuite qu'elles baissent leurs prix ahurissants et qu'elles réinvente leur vocation ! le reste c'est du flan !

Les derniers commentaires

  • Ring Parade le 30.09.2020 06:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Voilà la réalité et vous voulez les plaindres, hoteliers caferiers, campings, c est honteux, ils ne sont.pas tres honnêtes.

  • citoyen le 29.09.2020 22:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    la question est simple ok la covid 19 mais ou il est l'argent des gens qui ont payé ?

  • raoullux le 29.09.2020 21:04 Report dénoncer ce commentaire

    Luxair m'a remboursé en dedans les 7 jours, sans discuter.

  • le canard enchaîné le 29.09.2020 19:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    on s'en fou complètement..

  • JcomentePeu le 29.09.2020 19:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il en va de notre image de marque quand même, Si ça doit ou sera remboursé, L’explication est Comme pour les banques, faire fructifier son magot, même si ce n’est que pour un mois.