Au Luxembourg

11 juin 2018 13:51; Act: 11.06.2018 18:24 Print

Des problèmes de violence à Differdange

DIFFERDANGE - Après l'attaque brutale d'un client de café, le bourgmestre de Differdange, Roberto Traversini, parle des soucis de sécurité de la commune.

storybild

Roberto Traversini a convoqué une réunion sur le thème de la violence. (photo: Editpress/Tania Feller)

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

Après la brutale attaque subie par le client d'un café de la rue Émile-Mark de Differdange, le bourgmestre Déi Gréng, Roberto Traversini, évoque les problèmes rencontrés par la commune. Ainsi, il explique à L'essentiel que les établissements de la rue Michel-Rodange, devront fermer plus tôt à l'avenir, la commune ne leur accordera plus d'autorisations de nuits blanches.

Concernant les environs du parc Edmond-Dune derrière le château et près des voies ferrées, l'élu concède que «c’est un quartier qui ne rassure pas la population». «Il faut prendre tous les signes au sérieux», poursuit-il. Début mai, la commune avait indiqué que le parc proche de la gare avait été dévasté. Des inconnus y ont endommagé des panneaux de signalisation et des clôtures, brisé des statues et des bancs et détruit des œuvres d'art et des plantes. Un des bancs du parc a même terminé dans un étang.

Le parc Edmond-Dune, tel qu'il se présentait avant la visite des vandales:

Réunion déjà programmée

Samedi, la question de la sécurité à Differdange est revenue sur le devant de la scène. Une vidéo est apparue sur Facebook, montrant le client d'un café de la rue Émile-Mark brutalement passé à tabac par deux hommes.

Il y a dix jours déjà, bien avant l'agression rue Emile-Mark, Roberto Traversini a convoqué une réunion avec la police, les responsables de la maison des jeunes et les travailleurs de rue. Elle aura lieu le 29 juin prochain.

(sw/Pa.T/L'essentiel)