Malgré l'épidémie

09 novembre 2020 07:00; Act: 09.11.2020 14:18 Print

Des rues noires de monde à Luxembourg-​​Ville

LUXEMBOURG - Résidents et étrangers, profitant d’un pays non confiné, ont convergé vers la capitale, ce week-end. Les autorités appellent à la «responsabilité».

storybild

Samedi-après-midi, la Grand-Rue, à Luxembourg, était noire de clients venus faire leurs emplettes.

Sur ce sujet
Une faute?

Samedi, dans les rues commerçantes de la capitale, on aurait pu se croire le dernier jour ouvert avant Noël. Les voitures tournaient pour trouver une place au Glacis, les rues étaient noires de clients transportant leurs achats et les magasins étaient bondés, hormis ceux qui limitaient le nombre de clients à l’intérieur. Devant ces derniers, il y avait la file. Avec une météo plutôt clémente, des terrasses étaient remplies de clients prenant un verre après leurs emplettes.

Une affluence liée aux confinements chez les voisins et à la crainte d’un durcissement des mesures au Grand-Duché. «Les résidents font déjà leurs achats de Noël, par peur que le Luxembourg ne soit confiné avant les fêtes, relatent les vendeuses d’un magasin de la Grand-Rue. Et on voit pas mal de Français, qui en théorie ont besoin d’une attestation valable pour être là». Les Belges aussi sont nombreux. La chaîne belge RTL Info, qui filmait place d’Armes, a même trouvé de jeunes Flamands ayant parcouru 300 kilomètres pour un verre en terrasse.

Face à ce déferlement, les autorités en appellent à la «responsabilité individuelle, souligne Liz Thielen, attachée de presse du Premier ministre, Xavier Bettel. Nous n’allons pas fermer les magasins, mais le principe reste de limiter les contacts dans ce moment crucial».

(Séverine Goffin/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Fred le 09.11.2020 07:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les gens ont définitivement tout compris, c'est désespérant. On n'est pas sorti de l'auberge.

  • Majo Nee le 09.11.2020 10:09 Report dénoncer ce commentaire

    On remarque à quel point ces appels à la responsabilité individuelle font effet...

  • Apocalypse now le 09.11.2020 07:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Société de consommation, tu finiras par nous avoir...

Les derniers commentaires

  • pep57 le 10.11.2020 16:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ne parlez pas au conditionnel, il va y avoir un confinement c'est inévitable...avec ce genre d' attitudes

  • nathalie le 10.11.2020 12:53 Report dénoncer ce commentaire

    mamma mia.sans gene.moi je restais ds mon quartier

  • Mic le 10.11.2020 09:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bien dit!

  • resident le 10.11.2020 08:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Seul le fric compte au Luxembourg

  • ALLS le 10.11.2020 07:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    En attendant le Luxembourg ne peut pas se permettre de confiner l economie est trop dependante des flux exterieurs . Soit ça passe soit ça casse . Société de consommation certes en attendant le commerce existe depuis des millenaires et fait partie integrante de la vie